Ce patron d'un grand supermarché envoie un courrier hallucinant pour supprimer les congés d'été

Le patron d'un Intermarché situé dans l'Hérault, un département du sud de la France, a envoyé un courrier hallucinant à ses employés. Il leur demande purement et simplement de renoncer aux congés d'été pour faire tourner le magasin.

On pourrait croire à une blague tant le courrier est surprenant. Fin juillet, Jean-Pierre Le Berrigo, directeur d'un Intermarché de Villemagne-l'Argentière dans l'Hérault a envoyé un courrier à tous ses employés pour leur faire une demande: il veut supprimer les vacances durant les mois de juillet et août! La raison? L'été est la plus grosse période du magasin et le patron veut pouvoir compter sur la présence de tous ses employés et non sur des saisonniers "qui n'ont aucune connaissance de notre métier et souvent, pas forcément l'envie que vous avez de faire bien" qui les remplacent. Et dans tous les services en plus. Grand Seigneur, le patron propose de ne pas prendre cette décision seul mais d'organiser un vote: la mesure ne sera adoptée que si 60% des employés votent pour.

Vote non-anonyme

Et Jean-Pierre Le Berrigo précise bien que ce vote ne sera pas anonyme "parce qu'il faut assumer nos décisions", une phrase lourde de sens pour ceux qui répondront par la négative. Et qui de plus rend ce vote totalement illégal car en France, ce genre de consultation doit se faire de manière anonyme. Et toute personne qui n'aura pas voté, sera comptée comme partante... Contacté par le Parisien, le gérant explique qu'il a reçu pas mal de réponses et pas très positives: "J’ai perdu je pense" a -t-il déclaré. Même son de cloche du côté d'une employé de magasin qui témoigne: "Dans mon rayon, on est contre". Manifestement Jean-Pierre n'a pas convaincu tout le monde...

Déjà lu?