Moutons piétinés, tailladés, recousus: l'enquête de PETA sur l'industrie lainière fait mal à voir

PETA a réussi à s'introduire dans des hangars britanniques où les moutons sont rasés pour leur laine. Les images que l'association de défense des animaux a réussi à ramener sont édifiantes mais surtout choquantes.

C'est une réalité à laquelle on ne pense pas forcément: le traitement des moutons dans l'industrie lainière est souvent d'une grande violence. PETA s'est introduit dans 25 hangars au Royaume-Uni et est parvenue à filmer la façon dont sont maltraités les moutons. La vidéo réalisée montre que les employés frappent, piétinent, mutilent et jettent les moutons.

"Lorsque les moutons paniquaient, ils étaient plaqués au sol et les tondeurs les piétinaient et se tenaient debout sur leur tête et leur cou, leur comprimaient la gorge, et leur donnaient des coups de pieds au ventre. Ils jetaient et malmenaient violemment les animaux apeurés et sans défense, leur tordaient le cou et les membres et frappaient leur tête et leur corps sur le sol en parquet dur", écrit l'association militante pour la cause animale.

© PETA

Recousus sans anesthésie

Les tontes violentes occasionnent des blessures graves aux animaux qui doivent ensuite être recousus. PETA parle de plaies béantes recousues sans aucun traitement antidouleur et d'une absence totale de soins.

"Certains animaux souffraient de mastite (une douloureuse infection des mamelles), de prolepses de l’utérus et de sabots en sang. Le témoin n’a jamais vu les moutons blessés ou malades recevoir de soins vétérinaires."

Ce n'est pas la première fois que PETA diffuse des images choquantes dénonçant la réalité violente du traitement des moutons. Selon l'organisation, cette pratique est courante dans l'industrie lainière. Mais la vidéo mise en ligne jeudi est sans doute le témoignage le plus interloquant que l'association ait réalisé.

Âmes sensibles, prenez garde aux images qui suivent

 

Déjà lu?