Sur la nouvelle couverture du Time, Donald Trump apparaît sous eaux et perd pied à la Maison Blanche

Depuis quelques mois, Donald Trump est la cible favorite des graphistes du célèbre magazine Time. Les unes sont tellement travaillées qu'elles deviennent presque des oeuvres d'art en plusieurs épisodes. Dans la dernière en date, on découvre le président américain qui perd pied dans son bureau, une belle image pour montrer le chaos qui règne à la Maison Blanche. 

Donald Trump est tellement souvent en une du magazine Time qu'elles deviennent presque une résidence secondaire pour le président américain. Ici, le célèbre magazine a même réalisé une trilogie de une mettant en scène Donald Trump dans le bureau ovale de la Maison Blanche. Ces couvertures sont à double sens, elles dénoncent d'une part la position controversée du président par rapport au réchauffement climatique en montrant la montée des eaux dans son bureau.

Les unes illustrent également le chaos qui règne actuellement à la Maison Blanche, résidence du président. La dernière en date est particulière réussie: on y voit le bureau complètement sous eaux avec uniquement le bas du corps du président visible avec la légende "In Deep" traduisible en "Jusqu'au cou".

Elle montre le fait que le président perd complètement pied, notamment à cause des évènements récents du 21 août dernier. Pour rappel, l'avocat du président Michael Cohen a plaidé coupable dans des affaires d'argent, de financement électoral et de maîtresses qui impliquent personnellement le président américain, lui et sa campagne. La couverture renvoie également au fait que Paul Manafort, l'ancien chef de campagne de Donald Trump, a été reconnu coupable de fraude fiscale et bancaire. Et c'est sans compter le dossier Stormy Daniels, l'ancienne actrice porno avec qui le président aurait eu une relation et aurait essayé d'acheter son silence. Bref rien ne va plus pour le président et Time a une nouvelle réussi à trouver la façon parfaite de l'illustrer.

Voici les trois couvertures dédiées exclusivement à Donald Trump

© Time

Déjà lu?