Des pesticides dans les couches pour bébé? C'est ce que dénonce le magazine "60 millions de consommateurs"

Dans le dernier numéro du magazine "60 millions de consommateurs" on peut lire que des pesticides seraient présents dans les couches pour bébé. On trouverait même le fameux glyphosate. Toutes les marques ne sont pas concernées mais cela peut s'avérer très dangereux pour nos bambins.  

Le nouveau numéro du magazine "60 millions de consommateurs" fait beaucoup de bruit et ce pour une bonne raison. Ils pointent en effet plusieurs marques de couches pour bébé qui laisse des pesticides dans leurs produits. En 2017, ce même magazine avait révélé une enquête qui démontrait la présence de pesticides et de substances toxiques comme des traces de dioxine et des résidus de glyphosate dans la majorité des produits analysés.

Un an plus tard, rien n'a vraiment changé: sur 12 marques analysées, un tiers d'entre elles, dont Lotus et Lillydoo, en contiennent toujours. Comme l'explique Franceinfo, la marque Mots d'enfant est sans doute la pire de toutes: on y a trouvé des "composés organiques volatils" qui peuvent entrainer "des irritations de la peau, des muqueuses ou du système pulmonaire". Inquiétant.

Pampers, le bon élève

En 2017, Pampers avait été épinglé pour les mêmes raisons mais visiblement, la marque a retenu la leçon. Rien n'a été retrouvé dans ces couches et c'est bien la preuve que "l'objectif est atteignable, et cela dans des délais relativement courts", se réjouissent les auteurs de l'enquête.

Après, il convient de préciser que les quantités de substances toxiques sont minimes, les risques pour la santé sont donc faibles mais la présence de glyphosate est très inquiétante. Selon l'enquête, la meilleure marque de couche serait Joone, la référence dans le domaine. Mais globalement, les auteurs de l'enquête regrettent que les marques n'affichent pas la composition exacte de leur produit sur l'emballage. Et il est vrai que si cela la concerne les enfants, cela semble être la moindre des choses.

De meilleurs contrôles

Du coup, 60 millions de consommateurs demande que de meilleurs contrôles de ces produits soient effectués. Pour arriver au zéro résidu toxique dans les couches, quelles que soient les matières premières utilisées ou le sous-traitant, un contrôle plus sévère des processus de fabrication s'impose" demandent les auteurs de l'enquête. Ils conseillent également de mettre sur papier des réglementations plus strictes pour obliger les fabricants à être plus transparent par rapport à la composition de leurs produits.

Enfin, le magazine donne quelques solutions pour limiter les doses de produits toxiques dans les couches. Il faut tout simplement éviter de créer des produits avec parfum. Ou alors, rincer régulièrement l'enfant à l'eau claire pour éliminer toutes traces de substances nocives.

Déjà lu?