N'importe quel sang pourrait devenir du sang universel avec cette enzyme

Les scientifiques pensent avoir trouvé un moyen fiable de transformer le sang des donneurs en un type universel. Ce qui serait une avancée incroyable pour sauver des vies et faciliterait l'exécution de transfusions sanguines dans l'urgence.

"Nous avons été particulièrement intéressés par les enzymes qui nous permettent d’éliminer les antigènes A ou B des globules rouges. Si vous pouvez retirer ces antigènes, qui ne sont que des sucres simples, vous pouvez convertir le sang A ou B en O", explique le Dr Withers dans un communiqué de presse.

Le docteur Stephen Withers, de l’Université de la Colombie-Britannique au Canada, dirige une équipe de chercheurs qui travaillent à créer un sang qui serait universellement accepté par n'importe quel humain. Donner du sang d'un certain groupe sanguin à quelqu'un qui est d'un autre groupe sanguin peut être mortel. Mais avec un sang universel, un sang de type O, ce risque disparaît. Et avec leur nouvelle méthode, les chercheurs pensent avoir trouvé le moyen de transformer n'importe quel sang des donneurs en un sang universel de type O.

Bactéries intestinales

Pour réussir à transformer efficacement des sangs humains de type A ou B en type O, les chercheurs ont utilisé des bactéries intestinales, soit des enzymes provenant de l'intestin humain. Les chercheurs ont présenté leurs résultats lundi lors de la 256ème réunion nationale de l'American Chemical Society à Boston, dans le Massachusetts.

Les chercheurs doivent réitérer leurs expérience pour vérifier une deuxième fois la validité de leur découverte, mais les résultats sont déjà très prometteurs. La prochaine étape serait alors de tester l'enzyme dans un contexte clinique, ce qui aidera à déterminer si le processus de conversion produit des conséquences imprévues.

La valeur du O

Les quatre principaux groupes sanguins du système ABO sont: O, A, B et AB. Selon Julien Salamun, de l'Université de Genève, le groupe 0+ est le plus répandu sur la planète. Ce type de sang "concerne 38% de la population mondiale. Suit de près le groupe A+ avec 34%. Puis viennent les groupes B+ (9%), O- (7%), A- (6%), AB+ (3%) et B- (2%). Le groupe le plus rare est le groupe AB- (1%)."

Les patients de type O ne peuvent recevoir que des transfusions de globules rouges de type O. Par contre, les dons de type O sont compatibles avec tous les autres types d'ABO. Dans une situation d'urgence critique, les secouristes n'ont pas toujours le temps de vérifier le groupe sanguin d'un patient. Ils ont alors recours au O. C'est la raison pour laquelle ce sang est si précieux.

Et voici la vidéo que les chercheurs ont réalisée pour expliquer leur découverte:

 

Déjà lu?