Citytrip à Valence en Espagne: voici les choses à faire et à voir

Plages, visites, farniente, voici tout ce que tu dois faire et voir pour un citytrip dans la troisième ville d'Espagne, Valence: 

Si tu as prévu d'aller à Valence pour un citytrip, on a une bonne nouvelle pour toi, tu as fait le meilleur choix. Car Valence a tout pour deux (voire trois) petits jours de vacances réussies. Des plages, une jolie cité médiévale à visiter, des bars trop posés, des petites boutiques, vraiment, c'est la destination de voyage parfaite. Petit point positif aussi: Valence, c'est le citytrip européen parfait pour aller chercher le soleil, et tout ça pour pas cher! Bonheur encore: cette ville espagnole n'a rien à voir avec Barcelone, la petite ville n'a pas encore été envahie par les touristes et a gardé son côté authentique.

Mais c'est où en fait Valence? La troisième plus grande ville d'Espagne est située à l'est, à 350 kilomètres au sud de Barcelone. Presque 800.000 personnes habitent cette ville, qui, comme tu peux l'imaginer, est en ébullition permanente. Bref, si tu n'as jamais beaucoup entendu parler de Valence, on te briefe, et surtout, on te donne envie de booker un ticket demain (si ce n'est pas déjà fait).

Valence, une ville pleine d'histoire

Valence est l'une de ces villes chargées d'histoire, une de ces vieilles villes européennes qui a marqué l'Histoire par bien des manières. Ce qui est agréable, c'est qu'il y a encore tout ce qu'il faut dans la ville pour que tu puisses t'imprégner et te rendre compte de tout ce que la cité a traversé.

Pour comprendre l'origine de cette ville espagnole, il faut remonter en 138 avant Jésus-Christ, à l'époque de l'Empire romain. Erigée le long du fleuve Turia, Valentia (nom d'origine de la ville) a pu bénéficier du sens artistique et architectural des Romains. D'ailleurs, tu peux encore voir quelques vieilles pierres qui témoignent de cette époque romaine sur la plaza de la Almoina de Valencia. Ils ont notamment mis au point dans cette cité un système d'irrigation révolutionnaire pour l'époque.

Après sa période romaine, Valence a été occupée par une tribus d'origine germanique, les Wisigoths. Ensuite, ce sont les Maures qui l'ont envahie deux siècles après. Les Maures ont régné sur la cité jusqu'au 13e siècle de notre ère, pour après "laisser place" aux chrétiens. Très vite, les mosquées et autres constructions mauresques ont été remplacées par les églises chrétiennes, sous Jacques 1er d'Aragon qui fonda le Royaume de Valence. Sous l'ère d'Aragon, Valence est devenue l'une des places fortes de l'Europe. La ville devient petit à petit une plaque tournante commerciale et un noyaux central politique, culturel et économique. Jusqu'au 16e siècle, la ville prospère, mais le siècle suivant sera marqué par une crise généralisée en Espagne, et Valence en souffrira aussi. Le 17e siècle est donc synonyme de ruine pour Valence, qui paye le prix fort de ne pas avoir soutenu le bon candidat au trône pendant la guerre de succession qui frappa l'Espagne à cette époque. Mais très vite, au 18e siècle, la ville reprend du poil de la bête, se développe à nouveau et devient un point portuaire central.

Bref, on n'est pas là pour retracer en détail l'histoire de Valence, mais connaître les différentes occupations de la ville pourra te permettre de comprendre son style architectural et te donner envie d'en savoir plus sur les origines. Car yes, si tu ne l'avais pas encore compris, culturellement et historiquement parlant, Valence est un petit bijoux.

Les visites incontournables

Puisqu'on parle d'histoire, on va commencer par les endroits immanquables à visiter en mode vieilles pierres. Comme on te l'a déjà dit, différents peuples sont venus apporter à cette ville leur petit grain de sel au niveau architectural. Et même si le style germanique des Wisigoths ne colle a priori pas avec le style des Maures ou encore des chrétiens, sache qu'aussi étonnant que cela puisse paraître, tout cela se marie extrêmement bien.

La vieille ville de Valence

La vieille ville de cette cité est une des plus grandes d'Europe et un parfait témoin de l'histoire qu'on vous a dépeinte plus tôt. Commencer par te balader et admirer les différents monuments, c'est déjà un bon départ, mais il y a certains bâtiments à ne rater sous aucun prétexte. Le quartier de la vieille ville se divise en fait en deux, le côté de la cathédrale et celui du marché.

Plaza de la Reina

La plaza de la Reina est un bon point de départ pour découvrir la vieille ville de Valence. Hyper vivante, c'est un des endroits les plus touristiques, où tu pourras trouver un arrêt de bus touristique, les petites boutiques de souvenirs, de nombreux restaurants, etc. Mais surtout, de là, tu pourras pénétrer dans la cathédrale Saint-Marie de Valence, en empruntant l'une des trois portes. Chacune d'elles représente un style architectural: la porte principale est de style baroque, la porte des Apôtres est gothique et la porte du Palau est romane. C'est ce qui caractérise cette cathédrale, le véritable mélange des différents styles. La cathédrale en elle-même est magnifique, mais elle est surtout connue pour abriter le soi-disant Saint-Graal, celui utilisé par Jésus lors de la dernière Cène. Mais sache tout de même que d'autres villes revendiquent la possession de cet objet.

En sortant de la cathédrale, tu auras vue sur le Miguelete, cette tour de 50 mètres de haut qui est en fait le clocher de la cathédrale. N'hésite pas à monter les marches pour bénéficier de la vue sur la ville, magnifique!

La Plaza de la Virgen

Valence est connue pour beaucoup de choses, et notamment pour ses oranges. Alors un conseil: n'hésite pas à aller sur la plaza de la Virgen pour siroter un bon petit jus d'orange. Du Miguelete (Micalet en français), tu peux continuer ta visite du centre-ville en allant voir la Basílica de la Virgen de los Desamparados, une basilique dédiée au culte de la Vierge qui date du 17e siècle. Tu auras aussi l'occasion de poser les yeux sur le Palacio de la Generalitat, un beau bâtiment gothique qui est l'actuel palais du gouvernement de Valence. Bref, pas de quoi t'ennuyer dans ce centre historique! Pour te repérer parmi toutes ces places (car il y en a encore bien d'autres), sache qu'au centre de la plaza de la Virgen, il y a la superbe fontaine de la Turia, que l'on appelle aussi la fontaine de l'eau et des canaux. Un symbole de la ville.

Une dernière place pour la route: la plaza de la Retonda

À elle seule, elle est une curiosité à ne pas rater. Tu auras véritablement l'impression de rentrer sur une arène transformée en marché. Tout autour de la place, tu pourras trouver des boutiques artisanales où faire le plein de souvenirs pour ta famille et tes amis. Et coup de chance pour toi, le dimanche (et donc en théorie le moment où tu seras là en citytrip), il y a un marché aux puces qui s'y déroule. Le paradis pour les chineurs. Comme sur la plaza de la Virgen, la plaza de la Retonda est aussi parée de sa fontaine qui date de 1850.

Mercado Central et Lonja de la Seda

Bon, ok, on est bien conscient que tu ne vas pas savoir ramener plein de denrées alimentaires dans ta valise. Mais le marché central de Valence, c'est absolument à faire! De style moderne, le bâtiment en lui-même est magnifique, particulièrement la structure métallique qui abrite le marché. Il constitue l'un des plus grands marchés couverts d'Europe encore en activité. Pour te dire, il y a plus ou moins 900 stands à l'intérieur du bâtiment, c'est hyper impressionnant. Construit dans les années 1920, c'est vraiment un mélange entre le style de l'époque et le style contemporain, et c'est génial! Bref, c'est un truc à faire. On ne va pas te mentir, après avoir vu toute cette bouffe, il y a de grandes chances que tu aies une faim de loup. Et tadaaaaam, en sortant, tu trouveras tout ce qu'il faut en termes de petits restaurants, terrasses sympas, etc. Petit conseil si tu rêves de tapas: passe au Central Bar, qui est le petit restaurant du chef local Ricardo Camarena. La carte proposée est composée exclusivement de produits du marché, et surtout, c'est pas trop trop cher.

Mais de toute façon, en te baladant dans les rues, tu ne pourras pas t'empêcher de t'arrêter manger des petites tapas et autres spécialités locales. La vieille ville est truffée de petits bouis-bouis sympas où aller te poser. N'hésite pas à goûter la boisson locale, "horchata de chufa": c'est à base d'amandes de terre et ça goûte d'ailleurs un peu le lait d'amande. C'est vraiment une spécialité et un peu la gaufre de Liège de Valence! Donc, en fait, ce n'est pas "hésite pas" qu'on doit dire, mais plutôt: tu dois tester! L'autre boisson phare (si c'est l'heure de l'apéro), c'est l'agua de Valencia. C'est une boisson à base d'oranges pressées, mais alcoolisée. Ce petit cocktail est composé de vin blanc, de vodka et de gin. Donc fais gaffe, c'est plus corsé que ça n'en a l'air.

Autre chose à ne pas rater si tu visites Valence, c'est la Lonja de la Seda, la loge de la soie, ou l'ancienne bourse de la soie. Car oui, Valence est une ville portuaire et était autrefois située sur le route de la soie, d'ailleurs la ville ne manque pas de musées qui expliquent et montrent l'importance de la ville à l'époque du commerce de la soie. Il existe notamment des tours organisés qui te permettent de refaire la route de la soie. Le bâtiment construit au 15e siècle témoigne donc de cette époque où Valence prospérait grâce à ce tissu venu de Chine. En entrant dans ce magnifique bâtiment, tu dois vraiment t'imaginer les marchands qui négociaient la soie il y a près de 500 ans.

L'ambiance du soir, à voir!

On pose ça là, mais aller à Valence sans aller se promener à la tombée de la nuit et flâner dans les rues, ce n'est pas visiter Valence. Tu verras, les bâtiments éclairés par la lumière orangée des lampadaires créent une ambiance juste magnifique et c'est à voir. Voilà.

Le quartier hype, Carmen

En te baladant un peu plus au nord de la ville, tu tomberas dans le quartier Carmen. C'est là que tu dois aller si tu es amateur de Street art. Comme dans de nombreuses villes en Espagne, le street art est devenu une attraction touristique en lui-même. Et dans ce quartier plutôt calme et bohème, il a clairement sa place, pour notre plus grand bonheur. Le quartier est fait de ruelles et de bâtiments colorés, où les terrasses des cafés t'invitent naturellement à aller te poser et profiter de l'ambiance du quartier.

Mais Valence n'est pas dénué d'autres quartiers sympas, où petits bars à tapas, boutiques et cafés se côtoient. Et un autre coup de coeur de Valence, c'est Ruzafa, un quartier tranquille et pas du tout touristique. Il n'est pas tout à fait dans le centre, et c'est ce qui fait qu'il a gardé tout son charme. Même s'il faut le vouloir pour ne pas aimer les autres quartiers plus dans le centre de Valence. Car tout est fait pour qu'on s'y sente bien.

C'est aussi une ville étudiante, Valence, et il n'y a rien à faire, ça donne une dynamique en plus! Plus encore lorsque tu te rapproches du quartier de l'université. N'hésite pas à aller t'y balader!

Cité des Sciences

Valence, en dehors de ses beautés architecturales ancestrales, a aussi un max de surprises contemporaines à offrir. On te parle tout de suite du parc Turia, dans lequel est située la Cité des Arts et des Sciences de Valence. LA curiosité qui amène le plus de touristes à Valence. Appelé aussi le CAC, il s'agit d'un immense complexe culturel composé de 6 constructions toutes les plus impressionnantes les unes que les autres. Il y a notamment un cinéma, un musée des sciences, un aquarium, un opéra, un agora et un jardin suspendu.

Si tu dois évidemment aller à l'intérieur et t'imprégner de toute la culture mise à ta disposition, tu dois aussi passer un temps à l'extérieur et admirer l'exploit architectural. Tous les bâtiments ont été construits dans les mêmes tons, ce qui donne une unité remarquable au site. Le blanc du béton mélangé au ciel bleu méditerranéen et au soleil incroyable de Valence, tu verras, c'est incroyable!

Valence et son parc Turia

On t'en parlait justement, mais voilà, nous y sommes. Le parc Turia est le plus grand parc urbain d'Europe. Appelés aussi les jardins du Turia, c'est l'endroit rêvé pour te poser, ou même faire le tour à vélo. Dans les années 60, la Turia traversait le centre de Valence en ce lieu, mais après plusieurs inondations qui ont fait de nombreux morts, les autorités ont décidé de détourner la rivière. Aujourd'hui, la Turia a laissé place à un parc de 9km de long qui traverse la vile d'ouest en est. En-dehors des nombreux arbres, des parterres, des pelouses et petits points d'eau, il y a aussi tout ce qu'il faut pour les enfants: aires de jeux, terrains de sports, etc. Vraiment, on a déjà utilisé beaucoup ce mot pour décrire les différentes choses à faire à Valence, mais ces jardins sont littéralement magnifiques! Si tu as l'occasion, n'hésite pas à faire la balade à vélo en-dessous des anciens ponts de pierre, c'est vraiment très joli.

Et puis: direction la mer! Yes, parce qu'au bout de cet énooorme parc, eh bien, il y a simplement la mer. Donc, que demander de plus que de pouvoir te balader à vélo, rouler jusqu'à la plage et y poursuivre ensuite ta journée. C'est génial!

Les plages

Trop le bonheur de te dire, ok, je visite ce matin, on mange un bout et ensuite, on va à vélo jusqu'à la plage, n'est-ce pas? Eh bien à Valence, tu vas être servi. Aux allures parfois un peu californiennes, les plages de Valence vont t'enchanter. La plage de Malvarrosa, par exemple, s'étend à perte de vue et sa digue bordée de palmiers te fera vraiment te sentir en vacances (oui tu y es, ok, mais tu vois où on veut en venir). Les maisons qui bordent la côte ont aussi ce style coloré qui donne à ce quartier un caractère authentique comme on les aime.

Ce qui est génial avec cette ville, c'est que les plages ne se trouvent qu'à 15 minutes du centre-ville, idéal! Les plages de Las Arenas, El Cabanal ou Malvarrosa, dont on te parlait tantôt, ont déjà reçu des prix spéciaux pour leur qualité touristique. Et si tu as plus envie de dunes et de plages sauvages, il y a ce qu'il faut! À 10 kilomètres, se trouvent quelques plages qui sont restées dans leur état naturel. Elles sont situées dans le parc naturel de l'Albufera.

Paëlla

On ne peut jamais aller en Espagne sans manger de la paëlla. Enfin, on ne peut surtout pas aller à Valence, sans en manger. Car tu ne le savais peut-être pas, mais ce mets typique espagnol est originaire de Valence. Et une chose est sûre, c'est que les habitant sont très fiers d'être ceux qui ont inventé cette recette connue dans le monde entier.

Et tant que tu as été faire un petit tour à la plage, eh bien profites-en pour manger une bonne paëlla dans ce coin-là. Evidemment, le mieux c'est toujours d'éviter les restaurants où les serveurs viennent te chercher de force pour te servir. L'idéal, c'est de prendre ton temps, bien regarder la carte, bien observer le resto et les gens, et puis te jeter à l'eau. Au niveau des prix, tu peux manger entrée/plat/dessert pour 12-15 euros par personne. Les restaurants en bord de mer sont un peu chers, mais n'hésite pas à t'aventurer un peu dans les terres, tu ne seras pas déçu.

Un peu de shopping

Comme on l'a déjà beaucoup dit, la ville de Valence est remplie de petites boutiques à gauche et à droite, un peu planquées dans les ruelles, mais que tu trouveras d'office si tu flânes un petit peu. À côté de ces petites boutiques, tu as évidemment aussi toutes les grandes marques qui ont leurs enseignes dans le centre-ville. Il y a également toute une série de centres commerciaux, mais ce qu'on te conseille, ce sont les chouettes petits marchés de rue. À Valence, chaque quartier a son marché de rue une fois par semaine. Donc checke pour les détails ici pour savoir où et quand aller au marché à Valence.

Pour te déplacer à Valence, c'est très facile, tu pourras quasi tout faire à pieds! Mais si tu veux gagner du temps, tu peux évidemment emprunter le large réseau de métro. Et pour ça, une chose sûre et qui t'aide toujours partout dans toutes les villes, c'est l'application Moovit!

Si, pendant ton voyage, tu passes par Malaga, Madrid, Barcelone ou Séville, n'hésite pas à jeter un coup d'oeil ici, ici, ici, ici et ici pour plein d'autres bons plans!

Déjà lu?