Le bel été belge se poursuit: voici les 19 médailles des Championnats européens

L'enthousiasme de la Coupe du monde terminé, notre pays a de nouveau vibré lors de ces premiers Championnats européens multidisciplinaires. 19 médailles, dont 6 en or. 13 à Glasgow (natation, cyclisme, triathlon, gymnastique) et 6 à Berlin (athlétisme). Du jamais vu.

Ces premiers Championnats européens new-look sont une belle réussite. Organisés conjointement par les villes de Glasgow et de Berlin (ils seront organisés dans la même ville dans le futur), ils ont permis de mettre en lumière des athlètes qu'on voit trop peu, lors des JO tous les 4 ans.

Et on peut dire que les Belges étaient au rendez-vous avec pas moins de 19 médailles, dont 6 en or, 5 en argent et 8 en bronze. Dans la discipline reine de l'athlétisme, la Belgique a décroché 6 médailles, dont 3 par les frères Borlée. Nos athlètes n'avaient jamais été aussi performants.

6 médailles d'or

  • Nafissatou Thiam: médaillée d'or en heptathlon

© epa

Championne d'Europe, championne du monde et championne olympique. À même pas 24 ans, Nafi est sur le toit du monde! Prochain objectif: le record du monde. Elle tentera de le réaliser à Doha en octobre lors des prochains championnats du monde. Ou au JO de Tokyo en 2020. Après quoi, l’athlète a suggéré qu'elle pourrait prendre une année sabbatique.
  • Les Belgian Tornados: médaillés d'or en relais 4 X 400m
Et de trois! Les Belgian Tornados ont remporté leur 3e titre européen en plein air, après celui de 2012 et de 2016. Un véritable travaille d'équipe achevé par les trois frères Borlée et Jonathan Sacoor, la bonne surprise de ce relais.
  • Koen Naert: médaillé d'or du marathon

© EPA

On ne l'avait pas vue venir cette médaille d'or. Et pourtant, Koen Naert était en forme olympique. Après être resté longtemps dans le groupe de tête, le Flandrien de 28 ans a placé la bonne attaque au bon moment, finissant avec plus d'une minute d'avance sur le 2e. Koen Naert, qui n'a opéré sa reconversion qu'en 2015 et qui n'avait que 6 marathons dans les jambes, a créé un véritable exploit! On n'avait plus remporté cette discipline depuis 1971.
  • Kenny De Ketele et Robbe Ghys: médaillés d'or au madison, cyclisme sur piste.

© EPA

Les deux champions ont remporté la course à l'américaine de quelque 200 tours. Ils ont ainsi dominé les Allemands (2e), champions du monde en titre. Une bonne nouvelle pour les JO de Tokyo, car le madison sera réintégré à la compétition après avoir disparu en 2012 et 2016.
  • Victor Campenaerts: médaillé d'or au chrono, cyclisme sur route.

© EPA

Le Belge signe le doublé et conserve son titre de champion d'Europe. Il a eu chaud: Victor Campenaerts devance de 63 centièmes l'Espagnol Jonathan Castrioviejo. Celui qui était également champion de Belgique a pu bénéficier de quelques absences de haut niveau. Mais un titre est un titre: bravo à lui!
  • Nina Derwael: médaillée d'or aux barres, gymnastique.

© EPA

La gymnastique belge et spécifiquement flamande se porte bien, avec 3 médailles au compteur. Nina Derwael, favorite aux barres parallèles, a conservé son titre avec brio. Avant d'entamer l'épreuve de la poutre une heure plus tard.

5 médailles d'argent

© EPA

  • Kevin Borlée: médaillé d'argent sur 400m
  • Bashir Abdi: médaillé d'argent sur 10.000m
  • Kenny de Ketele, médaillé d'argent aux points (cyclisme)
  • Nicky Degrendele: médaillée d'argent au keirin
  • Nina Derwael: médailée d'argent à la poutre

8 médailles de bronze

  • Jonathan Borlée: médaillé de bronze sur 400m
  • Jolien D'Hoore, médaillée de bronze au scratch, cyclisme sur piste
  • Wout Van Art: médaillé de bronze à la course en ligne
  • Axelle Klinkaert: médaillée de bronze au sol, gymanastique
  • Githa Michels: médaillée de bronze au cross-country, mountain bike
  • Kimberly Buys: médaillée de bronze au 50m papillon, natation
  • Marten Van Riel: médaillé de bronze au triathlon
  • Le relais mixte: médaillé de bronze au triathlon

Le tableau des médailles: la Belgique 11e !

Déjà lu?