Les fans de l'Atlético Madrid n'ont pas pardonné sa trahison à Courtois et se sont vengés

Thibaut Courtois a énervé beaucoup de monde en décidant de forcer son transfert vers le Real Madrid cet été. Les fans de Chelsea, bien entendu. Mais aussi ceux de l'Atlético Madrid, où il a brillé durant trois saisons, et qui ne digèrent pas cette trahison.

"J’ai été prêté à l’Atlético, c’était différent. Je n’ai jamais embrassé un blason auparavant, mais aujourd’hui je l’ai fait parce que je l’ai senti. (...) Aujourd'hui, j'ai réalisé un rêve": voilà ce que Thibaut Courtois a déclaré de sa présentation à la presse par le Real Madrid un peu plus tôt dans la semaine. De quoi faire mal aux petits coeurs des supporters de l'Atlético Madrid, le club rival et voisin honni. Des supporters qui ont adulé durant trois saisons le gardien belge, prêté par Chelsea et qui a explosé aux yeux de l'Europe chez les Colchoneros, le surnom de l'Atlético.

Rats et "puta"

Alors, voir Thibaut Courtois rejoindre le Real fait déjà mal. Mais le voir "cracher" sur son passé de la sorte, c'est encore pire. Les fans de l'Atlético ont déjà coché le week-end du 10 février sur leur agenda: ce sera le grand retour de Courtois "chez eux", même si le club espagnol a construit un nouveau stade depuis son départ. Et pour fêter ça, un club de supporters a déjà demandé à ce que tout le monde aille acheter des peluches... de rats, afin de les balancer sur le terrain pour faire passer un message à Courtois...

En attendant, les supporters de l'Atlético ont déjà passé leurs nerfs sur la plaque célébrant Courtois, que l'on peut retrouver non loin du stade. Selon Het Nieuwsblad, les gens crachent et renversent des boissons dessus. On peut voir aussi un "puta" écrit (pas besoin de traduction), et de la peinture rouge a été renversée. Le club a même décidé de placer des "vigiles" à côté, pour éviter que les gens n'aillent plus loin. Au moins, personne n'est encore allé la défoncer à la pioche, comme l'étoile de Donald Trump à Hollywood...

Voilà à quoi ressembler la plaque de Thibaut Courtois maintenant

Déjà lu?