Les Allemands pourront enfin buter des nazis dans les jeux vidéo

C'est une décision unilatérale. Les symboles nazis pourront être affichés dans les jeux vidéo, à condition qu'ils ne servent de propagande.

Autorisés dans le cinéma ou dans d'autres représentations culturelles, les symboles nazis pourront désormais être affichés dans les jeux vidéo. Ils faisaient jusqu'à ce jour l'objet d'une interdiction inscrite dans le Code pénal. C'est pourquoi les joueurs allemands ne voyaient aucune croix gammée dans des jeux comme Call of Duty ou Wolfenstein II, au contraire des autres joueurs de la planète.

Le jeu vidéo, un objet culturel comme un autre

L'autorité allemande de régulation des jeux vidéo (USK) a fait lever cette interdiction. Même si cela reste du cas pas cas: "En raison du changement de la conception juridique, des jeux qui passent en revue de manière critique les événements passés, peuvent se voir attribuer une approbation pour la première fois. Cette autorisation existe depuis longtemps pour les films, et à juste titre aujourd'hui aussi pour les jeux vidéo qui jouissent d'une liberté artistique", a expliqué la présidente de l'institution, Elisabeth Secker.

Une victoire pour ceux qui criaient à la censure, et sans doute une étape de plus vers l'acceptation d'un passé peu enviable, mais qui a bien existé. On se souvient que lorsque Wolfenstein II était sorti, même la moustache d'Adolf Hitler avait été modifiée. C'est aussi une victoire pour ceux qui veulent faire reconnaître le jeu vidéo comme une expression culturelle comme une autre.

Déjà lu?