Ses 98 kilos pour sa dernière grossesse, son mariage... Beyoncé se livre dans le magazine Vogue

© Vogue

À 38 ans, l'artiste Beyoncé est une des plus grandes stars de notre siècle. Avec son nombre incalculable de tubes, tous les faits et gestes de la star sont traqués. Et pour la première fois, elle se livre complètement dans une interview accordée au magazine Vogue. 

Sur le site du magazine Vogue, tu peux aujourd'hui lire les mots de la célèbre chanteuse texane, Queen B. Ses accouchements, ses performances, ses ancêtres, Beyoncé s'ouvre complètement. Pour accompagner ses mots qui ont déjà fait le tour du monde, des photos prises au naturel de la star habillée par les plus grands créateurs de mode qui se l'arrachent. "Je pense qu'il est important que les femmes et les hommes voient et apprécient la beauté de leur corps naturel. C'est pour cette raison que j'ai enlevé les perruques et les extensions et que j'ai utilisé très peu de maquillage pour cette séance de pose" explique-t-elle dans le magazine.

"Les Noirs ne vendent pas"

Beyoncé fera ainsi la couverture d'un des plus grands magazines de mode. "Quand j'ai commencé il y a 21 ans, on m'a dit que ce serait dur pour moi de faire les couvertures de magazines parce que les Noirs ne vendent pas. Clairement, c'était un mythe. Non seulement une Afro-américaine est en couverture du mois le plus important de Vogue, mais c'est la première couverture de Vogue par un photographe afro-américain." explique-t-elle dans l'article. "Imaginez un peu si personne n'avait donné une chance aux femmes brillantes qui sont passées avant moi: Josephine Baker, Nina Simone, Eartha Kitt, Aretha Franklin, Tina Turner, Diana Ross, Whitney Houston, et la liste est longue. Elles m'ont ouvert les portes et je prie pour que je fasse tout ce qui est en mon pouvoir pour ouvrir les portes à la prochaine génération de talents."

Ses accouchements

À 38 ans, Beyoncé est mariée au producteur et rappeur Jay-Z depuis 10 ans maintenant. À eux deux, ils sont les auteurs de dizaines de tubes planétaires. De leur union, sont nés trois enfants: Blue Ivy, Rumi et Sir. Après son premier accouchement en janvier 2012, Beyoncé avait retrouvé la forme en 3 mois à peine et était partie en tournée tout aussi vite. "Je croyais aux choses que la société disait à propos de ce à quoi mon corps devait ressembler. Je me suis mis la pression pour perdre tout le poids du bébé en trois mois" explique-t-elle dans Vogue.

Pour son deuxième accouchement, elle explique qu'elle a envisagé la chose autrement. "Je pesais 98 kilos le jour où j'ai donné naissance à Rumi et à Sir. J'étais enflée par la toxémie et j'étais au repos depuis plus d'un mois. Ma santé et celle de mes bébés étaient en danger, alors j'ai eu une césarienne d'urgence. Nous avons passé plusieurs semaines en néonatalogie. Mon mari a été un vrai soldat et d'un grand soutien pour moi. Je suis fier d'avoir été témoin de sa force et de son évolution en tant qu'homme, meilleur ami et père." La chanteuse a aussi tenu a expliqué comment elle a ressenti la césarienne qu'elle a subie pour son accouchement. "Après la césarienne, mon cœur était différent. C'était une chirurgie majeure. Certains de vos organes sont déplacés temporairement et, dans de rares cas, retirés temporairement pendant l'accouchement. Je ne suis pas sûre que tout le monde comprenne cela. J'ai eu besoin de temps pour guérir, pour récupérer. Au cours de ma convalescence, je me suis donné de l’attention et des soins personnels, et j’ai accepté d’avoir des formes. J'ai accepté ce que mon corps voulait être. "

Back on stage

Beyoncé a également expliqué son retour sur scène après son accouchement difficile. "Après six mois, j'ai commencé à me préparer pour Coachella. Je suis devenue végan temporairement, j'ai abandonné le café, l'alcool et toutes les boissons aux fruits. Mais j'ai été patiente avec moi-même et j'ai apprécié et accepté mes courbes plus généreuses. Mes enfants et mon mari ont fait pareil".

L'acceptation de son corps qui a changé est une grande partie de son long témoignage. "Aujourd'hui, mes bras, mes épaules, mes seins et mes cuisses sont plus généreux. J'ai un petit ventre de maman et je ne suis pas pressée de m'en débarrasser. Je pense que c'est la vie. Et quand je serai prête à retrouver des abdos, je bosserai super dur et j'y arriverai."

Ses ancêtres

Originaire du Texas, Beyoncé alias Beyoncé Giselle Knowles-Carter, est née le 4 septembre 1981. Dans l'interview, la chanteuse s'est livrée sur ses origines et sur le passé de sa famille. "Je viens d'une lignée de relations homme-femme brisées, d'abus de pouvoir et de méfiance. C'est seulement quand j'ai vu cela clairement que j'ai pu résoudre certains conflits dans ma propre relation. Se connecter au passé et connaître son histoire nous rend à la fois meurtri et beau."

"J'ai fait des recherches sur mon ascendance récemment et j'ai appris que je suis la descendante d'un propriétaire d'esclaves qui est tombé amoureux et a épousé une esclave. J'ai dû traiter cette révélation avec le temps. J'ai questionné ce que cela signifiait et j'ai essayé de le mettre en perspective. Je crois maintenant que c'est pour cela que Dieu m'a béni avec mes jumeaux. " Pour la chanteuse, il est important que l'énergie de sa vie permette à ses descendants de vivre une vie moins compliquée.

Son parcours: ce n'est pas noir ou blanc

La vie de star ne doit clairement pas toujours être rose. Et pour Queen B, c'est un peu pareil. "Rien n'est noir ou blanc. Je suis passée par l'enfer et je suis reconnaissante pour chaque cicatrice laissée. J'ai connu des trahisons et des chagrins sous de nombreuses formes. J'ai eu des déceptions dans les partenariats commerciaux et personnels, et ils m'ont tous rendue négligée, perdue et vulnérable. Grâce à tout cela, j'ai appris à rire et à pleurer et à grandir. Je regarde la femme que j'étais dans la vingtaine et je vois une jeune femme devenir de plus en plus confiante et désireuse de plaire à tout le monde. Je me sens maintenant beaucoup plus belle, tellement plus sexy, tellement plus intéressante. Et tellement plus puissante"

Une interview inédite

Si la chanteuse affiche une popularité quasi jamais vue, elle n'est pourtant pas très présente dans les médias. Enfin, si, elle est épiée par les médias, ils parlent d'elle, mais elle s'est rarement confiée de cette manière. C'est sûrement même la première fois.

Et pour lire toute son interview et voir ses jolies photos, c'est ici que ça se passe et ça vaut le détour.

Déjà lu?