Quand Melania contredit Donald Trump et encense son "ennemi" Lebron James

Donald Trump s'en est pris à la superstar du basket Lebron James dans un tweet samedi en l'insultant. Sauf que sa femme Melania ne partage pas son avis sur le sportif: la First Lady a contredit son président de mari à ce sujet.

"Lebron James vient juste d'être interviewé par l'homme le plus stupide de la télévision, Don Lemon. Il fait passer Lebron pour un mec intelligent, ce qui n'est pas simple": voilà ce qu'a tweeté Donald Trump samedi concernant Lebron James. Le président américain répliquait au basketteur, qui l'avait une nouvelle fois taclé dans les médias. Sauf qu'il risque de ne pas apprécier l'avis de sa femme Melania sur son "ennemi".

"Il fait un travail incroyable"

Car la First Lady n'est pas vraiment d'accord avec Donald Trump concernant Lebron James. Dans un communiqué transmis à l'Associated Press par son porte-parole Stephanie Grisham, elle explique que le basketteur "fait un travail incroyable pour sa communauté" et "travaille pour faire de bonnes choses pour la prochaine génération".

Elle ajoute qu'elle serait prête à se rendre à la Promise School, un projet éducative lancé par Lebron James. Une main tendue à laquelle le "King" n'a pas encore répondu.

Pas le premier désaccord

C'est la seconde fois en quelques jours que la First Lady est opposée à son président de mari sur un sujet. Le 25 juillet dernier, le New York Times avait expliqué que Donald Trump était mécontent car elle regardait CNN dans Air Force One, alors qu'il accuse la chaîne de télévision de relayer des "fake news" à tout bout de champ. Chose à laquelle le porte-parole de Melania Trump avait répliqué: "Elle regarde les chaînes qu'elle veut". Ambiance...

Lebron James n'a de son côté pas encore répondu non plus à Donald Trump. Au contraire du journaliste Don Lemon, également insulté par le président américain, qui a balancé sur Twitter: "Qui est le vrai idiot? Un homme qui met les enfants en classe ou qui met les enfants dans des cages?". Une référence à la récente polémique concernant les conditions de séparation des enfants de migrants et de leurs parents aux States. Que pense Melania de cette punchline?

Déjà lu?