Voyage à Moscou: quelles sont les choses à faire en été?

À mettre sur ta bucket list, la capitale de la Russie, la plus grande ville d'Europe: Moscou. Voici toutes les choses qu'il y a à faire si tu voyages en été.

Lorsqu'on pense à la Russie, on pense surtout hiver, froid, gel, neige, toques et boots pour avoir bien chaud. Mais il ne faut pas non plus oublier qu'à un moment de l'année, comme partout, il y a du soleil!

Climat à Moscou

En gros, en termes de climat en Russie, les hivers sont très très froids, encore un peu plus à Moscou qu'à Saint-Pétersbourg par exemple. Clairement, si tu es du genre un peu frileux, il faut éviter les mois de janvier, février, mars, avril, octobre, novembre et décembre. Sauf évidemment si tu as envie de voir Moscou sous la neige, ce qui présente plusieurs bons côtés aussi. Mais donc, tu l'auras compris, les meilleurs mois pour te rendre à Moscou sont mai, juin, juillet, août et septembre, même si à ce moment-là déjà, les températures commencent à baisser drastiquement. Mais pourquoi pas avril alors? Tout simplement parce qu'au printemps, la neige fond et tout ce que tu auras c'est de la boue... Et surtout, il ne fait pas spécialement plus chaud à cette période, tu peux seulement compter sur des températures entre 5 et 12 degrés. Par contre, tu t'en doutes bien, si tu pars en plein été en mode juillet-août, sache qu'il faut t'attendre à ce que la ville soit prise d'assaut par les touristes. Il faut peser les pour et les contre.

Les démarches administratives avant de partir

Sache que pour aller en Russie, tu as besoin d'un visa, donc n'oublie pas de faire les démarches au préalable pour être en règle niveau paperasse. Parce que clairement, aller en Fédération de Russie, ça demande quelques efforts administratifs.

Pour obtenir ton visa, tu devras avoir une photocopie des pages du passeport, où figurent ta photo et ta signature. Et ce n'est pas tout! Tu devras avoir le formulaire officiel de demande de visa, une photo d'identité et également l'original de l'attestation d'assurance rapatriement reconnu par le consulat de Russie. Renseigne-toi également par rapport à ton assurance pour être sûr d'être couvert à 100 %. Tu devras aussi avoir un passeport valide 6 mois après le moment où tu quittes le territoire russe et avoir trois pages vierges.

Très particulier, mais à ne pas sous-estimer, tu dois absolument avoir un voucher touristique venant d'un prestataire de services, qui doit comporter une invitation et la confirmation de paiement ou une confirmation de réservation d'hôtel, le tout en russe. Tu peux faire appel à une agence de voyage spécialisée qui s'occupera de tout ça pour toi. Pour ton visa, tu vas devoir débourser entre 105 et 180 euros. Si tu veux plus d'informations, il te suffit d'aller sur le site de la diplomatie belge.

À ton arrivée: te balader dans le centre historique

Rien de tel avant toute chose que de te balader du côté de la place Rouge pour t'imprégner de l'ambiance de la ville. La place Rouge, c'est l'épicentre de Moscou, le plus reconnaissable pour toute personne qui n'a jamais été en Russie. On a tous en tête des scènes de films tournées dans le décor du Kremlin, comme Mission Impossible: Protocole fantôme. Pour la petite histoire, sache que le nom de la place n'a pas été donné par les communistes. Non, à la base, cette place était appelée "La belle place". Les mots russes qui traduisent "belle" et "rouge" son très proches, et petit à petit c'est le mot "belle" qui est tombé en désuétude pour laisser place au mot "rouge".

En te baladant, tu tomberas donc nez à nez avec le Kremlin, qui veut dire forteresse mais qui est petit à petit devenu le synonyme de "gouvernement russe". C'est comme lorsque l'on parle de la Maison-Blanche aux États-Unis, on utilise le lieu pour parler du gouvernement.

Ce bâtiment fût la résidence officielle des Tsars avant de devenir le centre administratif de la Fédération de Russie et le lieu de travail officiel des présidents russes, mais Vladimir Poutine n'y habite pas. Cette énorme enceinte rouge est aussi emblématique qu'impressionnante. En son sein, le bâtiment est reconnaissable avec ses dix-neuf tours qui portent toutes un nom différent. Une vingtième tour est aussi considérée comme faisant partie du Kremlin, mais elle est située en dehors de l'enceinte. Le Kremlin se trouve au bord de la place Rouge et le long de la Moskova, une rivière qui traverse la ville de Moscou.

Musée de l'armurerie et place des cathédrales

En plus d'être le lieu de travail officiel de Vladimir Poutine, le Kremlin est aussi un musée inmanquable de Moscou, le musée de l'armurerie. Quand on se trouve devant tous les bâtiments du Kremlin, on peut par contre se demander concrètement quelles sont les choses qui peuvent être visitées. Car, comme tu t'en doutes, l'entièreté du bâtiment n'est pas ouverte au public. Parfois, même après avoir visité le lieu, certains touristes ne comprennent pas encore concrètement ce qu'ils ont visité, alors voici de quoi t'éclairer avant d'aller te perdre dans l'histoire russe.

Concrètement, le Kremlin c'est une espèce de complexe qui rassemble quatre palais et quatre cathédrales. Et pour te repérer, c'est la partie est de l'enceinte qui borde la place Rouge.

En ce qui concerne la visite en elle-même, tu as deux possibilités. Tu peux soit visiter les extérieurs: te balader dans l'enceinte et voir la place des cathédrales. Ou tu peux visiter le musée de l'armurerie. Ce sont deux entrées différentes, et pour tout faire il faut compter quatre bonnes heures. Deux heures pour chaque plan. On te conseille de faire la place des cathédrales et le musée de l'armurerie.

Si tu décides de visiter le musée de l'armurerie, tu pourras clairement te rendre compte de la vie quotidienne des tsars de Russie. Si tu aimes, les couronnes, les belles robes, les oeufs de Fabergé, les capes ou encore les carrosses d'or, tu ne peux pas rater cette visite. Avoue, ça fait un peu rêver de te mettre en mode Anastasia l'espace de deux heures. Surtout que si tu as 500 roubles à dépenser (en plus des 700 pour l'entrée du musée), tu peux aussi accéder à un trésor russe, la plus grande collection de diamants du monde. On peut comparer ce trésor aux joyaux de la Couronne britannique.

Niveau pratique: tu peux acheter tes tickets, soit en ligne, soit dans les Jardins d'Alexandre, le point 37 sur le plan.

Pour te donner une idée, voici ci-dessous un plan du site complet:

Le mausolée de Lénine

On te le disait, le place Rouge, c'est clairement l'élément central de Moscou. Et en-dehors du Kremlin, tu peux aussi visiter le mausolée de Lénine. À l'intérieur, se trouve le corps embaumé du leader de la révolution bolchévique, qui a vu naître l'Union soviétique. Celui-là même qui est responsable de la chute des tsars de Russie. Depuis 1924, le corps de Lénine est exposé et ouvert au public. Son successeur et bourreau, Joseph Staline, a également été exposé aux côté de Lénine entre 1953 et 1961. Après cette année-là, l'Union soviétique vivra une période de déstalinisation, une espèce de rejet du culte de la personnalité que Staline a entretenu pendant ses années au pouvoir. À l'époque, c'est Nikita Khrouchtchev qui est au pouvoir et fait déplacer le corps de Staline dans un cimetière un peu plus loin, avec les autres leaders communistes.

Après la chute de l'URSS, Boris Eltsine a tenu à fermer le mausolée. Aujourd'hui, il est toujours gardé jour et nuit par des policiers, mais les touristes représentent l'essentiel des visiteurs.

© http://www.jesuiscultive.com

La cathédrale Saint-Basile

Pardonnez-nous si on n'a pas commencé par ce lieu en fait. Car, si tu penses à la Russie, c'est peut-être surtout à ce bâtiment que tu penses. La cathédrale Saint-Basile, c'est LE bâtiment emblématique de Moscou, et limite de la Russie. On te le donne en mille que tu ne reviendras jamais de Russie sans avoir fait une photo devant cette cathédrale. Elle représente tout à fait le style russe traditionnel du XVIè siècle. À l'époque communiste, la cathédrale a échappé de peu à la destruction, on a envie de dire ouf!

Historiquement, elle représente la victoire du Tsar Ivan IV, qu'on appelait "le Terrible" contre les Tatars. L'édifice a beaucoup changé au fil des siècles, et on ne sait pas vraiment attribuer cette oeuvre à un architecte précis. Mais la légende raconte que le Tsar a ordonné que les yeux des architectes soient crevés pour qu'ils ne puissent plus jamais construire une cathédrale comme celle-là.

Tu peux admirer l'extérieur mais également visiter l'intérieur de la cathédrale, et il est inutile de te préciser que ça vaut le détour.

Si tu aimes les vieilles pierres et que tu souhaites voir d'autres cathédrales, tu dois aussi aller voir la cathédrale du Christ-Sauveur. Située non loin de la place Rouge, elle est située dans le prolongement du Kremlin, le long de la Moskova. Elle est juste énorme! C'est là qu'est situé le siège du patriarcat de l'église orthodoxe de Russie, qu'on appelle aussi le patriarcat de Moscou. C'est également un des symboles de la ville. Pour la petite anecdote, à l'époque, Staline, qui a rejeté tout ce qui concernait la religion pendant son "règne", a décidé de violer la cathédrale. Comment ça violer? Il a tout simplement piqué le marbre utilisé pour construire la cathédrale pour son métro "le palais du peuple". Du coup, dépouillée, la cathédrale est tout un temps devenue une piscine publique.

En sortant de la cathédrale, n'hésite pas à t'arrêter sur le pont du patriarche et faire une petite photo du paysage. C'est un des meilleurs spots pour se rendre compte de la majestuosité du Kremlin et de la place Rouge.

Croisière sur la Moskova

Ok ok ok... Croisière, ça rime carrément avec touriste. Mais après tout, ça permet vraiment de voir Moscou autrement. Et sous un soleil d'été, quoi de plus chouette qu'une balade en bateau, franchement? Il y a plein de formules possibles. Tu peux soit faire une balade sur la Moskova avec plusieurs arrêts, c'est le Batobus, et si tu fais le tour complet tu en auras plus ou moins pour deux heures et ça te coûtera 11 euros. Pour cela, il te suffit de te rendre sur l'un des quais (quai de la Colline aux Oiseaux, le parc Gorky, le quai du pont Novospassky, etc.) et embarquer sur l'un des bateaux qui passent toutes les 15-20 minutes.

Sinon, tu peux faire la balade classique, qui est un circuit sans arrêt qui part du quai du parc Gorky et qui dure 1h30. Ou faire un grand tour depuis Kievskaya, près de la gare de Kiev, pour ensuite arriver jusqu'au monastère de Novospassky. C'est un circuit de deux heures qui te coûtera 11 euros aussi plus ou moins. Bref, ce n'est pas le choix qui manque: si tu veux tous les détails, tu peux te rendre sur ce site, hyper détaillé.

Le GUM

Les centres commerciaux, ce n'est pas ce qui manque à Moscou. Les galeries GUM sont sans doute les centres commerciaux les plus connus en Russie. Et celui de Moscou est le plus fréquenté car il se trouve sur la place Rouge. Bon, vous direz, c'est pas hyper dingue comme visite... mais si! Car autant la façade que l'intérieur est magnifique. Construit en 1890, le Gum de Moscou est majestueux de par son style d'avant la Révolution russe. Tu ne peux pas le rater sur la place Rouge, le bâtiment fait 242 mètres de long et sa façade est juste splendide. Il faut savoir qu'avant cette révolution, la galerie était composée de plus de 1200 boutiques! Ensuite sous l'URSS, la galerie a été nationalisée et puis privatisée suite à la chute de l'URSS. Bref, aujourd'hui, ce centre commercial doit faire partie des lieux par lesquels tu passes à Moscou!

Au-delà des boutiques de luxe essentiellement destinées au shopping occidental, tu pourras aussi trouver des marques plus accessibles et, évidemment, des tonnes de boutiques de souvenirs. Parce qu'on ne repart pas de Moscou sans poupées russes, c'est tout.

Petit conseil aussi: en été, tu dois prendre le temps d'aller chercher une glace au Goum. Elle sont juste mythiques. Tu pourras les reconnaître car elle sont servies dans un cornet en forme de verre. Mais, vraiment, à faire!!

Et si, avant ça, tu as une petite faim, sache que tu pourras aussi trouver ton bonheur au troisième étage. Surtout, pour 10 euros, tu pourras être rassasié. En plus, si tu flippes de ne pas pouvoir t'exprimer et dire ce que tu as envie, pas de problème! Les restaurants sont du style buffet, donc tu n'as qu'à choisir ce que tu veux et puis aller te poser dans la galerie et admirer l'architecture du bâtiment.

Ou le Okhotny Ryad Shopping Center

Pas très très loin du GUM, de la place Rouge et du Kremlin, il y a les Jardins d'Alexandre. Le Okhotny Ryad Shopping Center est en fait situé tout près de la place Rouge et en-dessous des Jardins d'Alexandre. Tu pourras identifier le lieu grâce à sa coupole hyper connue. Lorsqu'il y a du soleil et que tu te trouves au sous-sol, tu pourras voir une carte absolument splendide. Bref, tu ne verras ça qu'à Moscou. En gros, tu trouveras là toutes les enseignes typiques du genre Zara, Mango, etc.

Et si la bouffe russe passe vraiment pas, tu pourras te rabattre là sur un Burger King, un KFC ou un McDonald's. Mais en plus du Mu-Mu, dont on a déjà parlé, tu pourras aussi goûter les chaînes locales comme Teremok ou Kroshka Kartoshka, il faut juste aimer.

Le métro

Bon, ok, c'est pas le truc le plus sexy a priori. Mais en réalité, sache que le métro à Moscou, on l'appelle aussi le palais du peuple.

En gros cela veut dire que le métro a été construit et orné de façon à ce que le peuple russe puisse lui aussi jouir de jolies statues, de marbre, d'or, etc. Donc c'est clairement une des curiosités à ne pas rater.

Mais de toute façon, tu seras forcé de l'emprunter pour aller d'un endroit à l'autre de Moscou. En fait, ce ne sont plus que des stations de métro, ce sont limite des galeries d'art. Staline a voulu montrer au monde entier que les Soviétiques pouvaient aussi réaliser des choses grandioses.

On ne te l'a peut-être pas encore dit, mais Moscou a beau être une énorme ville, la plus grande d'Europe en l'occurence, le centre-ville et les lieux à visiter son assez concentrés.

Ce qui veut dire que tu peux tout faire à pied et en métro. Les lieux les plus éloignés se trouvent à 30 minutes depuis le pied du Kremlin (place Rouge).

Et vraiment, ce métro, comme celui de Saint-Pétersbourg, il vaut le détour.

Côté pratique, voici le plan des stations de métro à Moscou. En réalité, il est très facile à comprendre, mais ce qui complique un peu les choses, c'est l'alphabet cyrillique.

Donc, petit conseil au passage: des notions de base en russe, ça peut quand même être un plus lors de votre visite de Moscou.

Si tu veux encore plus de photos pour te convaincre d'y aller, checke ici.

Voici un plan des stations de métro de Moscou, et voilà les noms des stations en alphabet latin ici:

Le Parc Gorki

En été, on a toujours envie d'aller se poser quelque part, se promener, etc. Eh bien, Moscou, en dehors de toutes ses visites culturelles, offre également plein d'endroits chouettes où se poser, comme le Parc Gorky par exemple.

Il est situé en plein centre-ville, de l'autre côté du Kremlin, sur l'autre rive. Tu ne seras pas déçu si tu t'y rends! Et autant te dire d'entrée de jeu que si tu veux tout voir, ça risque d'être compliqué, car il fait... 120 hectares! Le parc est divisé en quatre parties, et dis-toi qu'en une journée, tu pourras peut-être en faire deux.

Tu pourras trouver de nombreux petits kiosques où acheter une bonne glace, ou d'autres petits snacks. C'est un parc tout ce qu'il y a de plus citadin, avec des petits étangs, des bancs où se poser, etc. Ce qui est chouette, c'est que tu peux louer toutes sortes de trucs comme des vélos, ou même des rollers pour te balader. Pour les amateurs de planches, sache qu'il y a un super chouette skate park aussi.

L'été, il y a aussi un cinéma en plein air où sont diffusés des films en VO avec les sous-titres en russe: c'est le Garage Summer Screen, et c'est TROP bien! Il y a d'ailleurs plusieurs cinémas en plein air à Moscou, si ça te dit.

Bref, toute une série d'activités les plus étonnantes les unes que les autres. Checke sur le site officiel du parc pour voir tout ce qu'il est possible de faire.

À côté de ce parc aménagé, c'est une véritable forêt dans la ville que tu pourras trouver aussi, avec des petits animaux comme on aime: des écureuils, par exemple. Mais aussi des tonnes d'oiseaux, pour qui des petites maisonnettes trop jolies ont été installées. Bref, si ça te met l'eau à la bouche, c'est parfait, parce que tu dois y aller.

La rue Arbat

La rue la plus animée de Moscou. Tu ne seras pas étonné de voir de nombreux artistes de rue, des musiciens, des danseurs, des contorsionistes, etc. C'est rigolo parce qu'il y a clairement deux parties à cette rue piétonne.

Une partie plus ancienne et plus pittoresque et une autre plus récente (1960), caractérisée par des buildings, des gratte-ciel, etc. Tu pourras trouver un max de boutiques de souvenirs dans ce coin-là pour acheter plein de trucs kitsch. Mais aussi des petits restaurants du style fast-food, comme la célèbre chaîne russe Mu-Mu. Là, tu pourras trouver de la nourriture russe typique et c'est plutôt bon en fait.

Si tu as le temps: aller visiter le temple des enfants

C'est le genre de centre commercial qu'on ne voit que dans les films de Noël, là où, toi, tu n'as en tout cas jamais été. Alors, même s'il fait beau dehors, essaye d'aller y faire un tour car c'est magnifique. Imagine aussi deux secondes cet endroit en hiver, avec les décorations de Noël... WAW!

Bref, le Central Children’s Store, en plus d'être un mall incroyable, c'est aussi un endroit où tu peux faire un max d'activités avec les enfants. Ouvert de 10h à 22h, cet endroit est situé tout près de la place Rouge (de toute façon, tout est tout près de la place Rouge), à côté de l'arrêt de métro Lubyanka.

Encore un peu de culture, si tu n'en as pas eu assez: le théâtre Bolshoï (et le Café Pouchkine)

Tout près du théâtre, tu dois absolument aller manger un bout au Café Pouchkine. C'est digne d'un décor de cinéma et tu te croiras réellement dans l'univers d'Anastasia. Le rêve! Il est situé dans une ancienne maison de nobles russes sur le boulevard Tverskoy. Là, tu pourras, on l'a déjà dit, apprécier le décor mais aussi goûter à la nourriture russe. IN-MAN-QUABLE.

© Café Pouchkine

La maison de Tolstoï

Même si tu n'es pas un amateur de lectures, visiter la maison de Léon Tolstoï, c'est quand même quelque chose. Située près du métro Park Kultury, tu peux visiter ce musée jusque 20h, mais par contre, la visite est un peu chère proportionnellement à ce que tu verras puisque tu devras payer 11 euros. Mais avoue, tu as quand même envie de voir comment vivait ce titan de la littérature. Tolstoï, connu pour avoir dépeint la vie des Russes à l'époque tsariste, est surtout célèbre pour avoir écrit Anna Karénine en 1877, dont un film avec Keira Knightley et Jude Law est sorti en 2012 et Guerre et Paix en 1869, qu'il a mis d'ailleurs dix ans à pondre. Si tu ne l'as pas lu, c'est pas grave, on te comprend... Parce qu'il faut quand même être bien accroché. Mais bref, revenons à Tolstoï et ses meubles que tu dois absolument visiter. Même si tu n'es pas un fan de l'auteur, c'est toujours gai de s'imprégner de la vie quotidienne de l'époque d'une famille russe.

Les lieux où se baigner

Si Moscou n'est pas vraiment une ville où l'on peut faire trempette, il y a tout de même plusieurs endroits de baignade. Et c'est toujours bon à savoir.

Un peu éloignée du centre-ville, la plage de Serebryany Bor est une plage équipée où tu ne risques pas de t'embêter. Tu as littéralement l'impression de te trouver dans une station balnéaire, sauf qu'il n'y a pas les inconvénients de la mer. Pour t'y rendre, c'est très facile: il te suffit de prendre le bus 390 à partir du métro Polejaïevskaïa et de descendre à l’arrêt "Magasin Pritchal". Et si tu veux toutes les infos, tu peux te rendre sur le site de la plage. Google Traduction est ton ami.

Le Beach Club est un endroit plutôt chic où aller passer une journée si le coeur t'en dit. Situé à une petite heure du Kremlin (pour te donner un repère), c'est plutôt accessible en métro. Il te suffit de prendre le métro jusque Vodny Station et puis de marcher 10 minutes et tu y es.

Bon, tu devras quand même un peu allonger, parce qu'il faut compter 95 euros pour l'accès à la plage, pour avoir un transat et tout et tout. Bon, le sable a été importé des Maldives, donc au moins, il est tout blanc. C'est sûrement aussi ça que tu payeras.

Il y a bien sûr aussi plein de chouettes endroits où te poser le long de l'eau dans le centre-ville, mais l'eau n'y étant pas des plus propre, les autorités interdisent la baignade.

Chouettes terrasses où chiller en été

Evidemment il y a des dizaines et des dizaines de chouettes endroits à découvrir, mais en voici 2 qui ne te décevront pas, c'est sûr.

Tout d'abord le Strelka Bar. C'est un endroit qui te fait limite penser à Saint-Trop', tellement il est branché et "dans le style de". Mais ce qui est surtout génial lorsque tu te poses dans ce bar, c'est la vue que tu as sur la cathédrale du Christ Saint-Sauveur et ses dorures magnifiques. Tu trouveras là une petite restauration, des boissons et surtout des banquettes et des transats. Le tout de façon hyper décontractée! Bref, on a envie d'y être. Voici où tu peux trouver ce chouette bar. Adresse : Bersenevskaya Embankment, 14
Métro Krapotkinskaya.

L'Aist, ou le Novikov, est aussi un endroit qui te ravira. Toutes ses petites fleurs en été et ses gros coussins te donnent juste envie d'aller te poser là pour une longue soirée après une journée de visite. Non?

Tu auras le choix entre la terrasse sur rue, et si tu as envie de te poser sur une terrasse à l'abri des curieux le restaurant-bar a aussi un espace derrière hyper sympa. Bref, voici le genre de petit endroit méga cosy que tu peux trouver à Moscou en été, et on a envie de dire, il y en a des tonnes d'autres à découvrir.

Alors est-ce que tout ça t'a donné envie de voler jusque Moscou? :-) Si pas, tu peux toujours voir ce qu'il y a à faire à Saint-Pétersbourg.

Déjà lu?