Twitter a poursuivi sa purge de faux comptes cette nuit et certains ont directement hurlé au complot

Depuis quelques temps, Twitter fait le ménage sur sa plateforme en supprimant bots et faux comptes. La dernière salve de suppressions eu lieu cette nuit. Elle s'est accompagnée d'une vérification de certains comptes qui a fait croire à certains utilisateurs que le réseau pratiquait la censure.

Tu as peut-être découvert ce matin en ouvrant ton appli Twitter que tu avais perdu des followers. C'est normal: Twitter poursuit le nettoyage de son réseau entamé il y a plusieurs semaines. Cette nuit, du 30 au 31 juillet, Twitter a supprimé un certain nombres de comptes inactifs ou non-respectueux des conditions d'utilisations du réseau.

Le plateforme a également envoyé des demandes de vérification d’identité à certains utilisateurs. Pour ce faire, ces utilisateurs étaient obligés d'envoyer leur numéro de téléphone au réseau. Tant que cette action n'était pas effectuée, ces propriétaires de compte n'étaient pas comptabilisés parmi les followers d'autres comptes.

Petit bug et grand complot

Plusieurs propriétaires de compte ont connu des bugs d'affichage suite à ces demandes de vérification. Après avoir débloqué leur compte, leur nombre de followers n'affichait plus que le chiffre "0" ou "1". Mais les abonnements étaient bien présents, explique Numerama. Il suffisait de cliquer sur le chiffre pour que la liste des abonnées soit visible.

Il n'en a pas fallu plus pour que certains crient au complot. Le hashtag #CensureTwitter est apparu sur lequel des Twittos se sont plaints de devoir transmettre leurs informations privées à l'entreprise américaine. D'autres, y ont vu une censure d'état en réponse à leurs opinions politiques.

Mais comme l'explique le journaliste Guillaume Champeau, Twitter cherchait sans doute juste à déterminer si les comptes étaient réellement gérés par des humains.

Nettoyage de Twitter

En réalité, Twitter ne fait que poursuivre son nettoyage entamé plusieurs semaines auparavant. La société a décidé de supprimer les comptes inactifs depuis trop longtemps, les faux comptes, les bots et les comptes qui, gelés pour non-respect des conditions d'utilisation, ont fini par être inactifs. Suite à cette décision, des centaines de milliers d'utilisateurs ont perdu un nombre important de followers.

Barack Obama a ainsi déjà perdu près de 3 millions de followers depuis que Twitter a commencé sa purge, passant de 104 à 101,5 millions de followers en quelques semaines. Katy Perry et Justin Bieber en ont perdu aussi chacun 3 millions. Donald Trump en a perdu 200.000. Cette lutte a eu un effet négatif pour Twitter: un million d'utilisateurs a volontairement quitté le réseau, entraînant la plus grande chute en Bourse qu'a connu la plateforme depuis 4 ans. Lutter contre les faux comptes, cela a un prix.

Déjà lu?