Visiter Séville en 2 ou 3 jours? 11 choses incontournables à faire

Si tu planifies de partir en vacances en Espagne, tu ne peux pas ne pas visiter Séville. Voici les 11 plus belles choses à faire si tu restes 2 ou 3 jours.

L'Espagne est un excellent choix de destination, tant pour des vacances en famille qu'entre amis. Peu importe tes centres d'intérêt, tu as tout sur place: le soleil, la chaleur, des plages magnifiques, la mer et l'océan, d'innombrables piscines, une multitude de magasins pour le shopping, des tas de musées, monuments et sites historiques, des parcs et jardins pour de chouettes balades... et bien sûr d'excellentes spécialités culinaires (les tapas surtout)!

Tu peux donc allier la farniente, le sport et les visites culturelles, tout en profitant d'un dépaysement total pas très loin de chez toi. Mais pendant ton séjour, tu ne peux pas ne pas faire un détour par Séville, la capitale de l'Andalousie dans le sud du pays.

Séville, une des plus belles villes d'Espagne

De l'aéroport de Bruxelles, Séville n'est, en plus, vraiment pas loin: 2h40 environ de vol. Si tu as le courage (ou un petit budget), tu peux même y aller en voiture puisqu'il n'y a qu'un peu plus de 2.000 kilomètres.

Séville est l'une des plus belles villes d'Espagne. Tu prendras plaisir à te perdre dans ses rues et ruelles, inondées des rayons du soleil. Avec cette superbe architecture, qui n'a pas pris une ride à travers les siècles, et cette agréable atmosphère espagnole, il y fait bon de simplement s'y promener et profiter du paysage.

Une météo idéale toute l'année

Quand partir? Peu importe la période, le climat (méditerranéen) y est chaud et sec toute l'année. Tu peux faire un citytrip en hiver, le temps n'est jamais trop froid (environ 6 à 12 degrés de décembre à février). Mais tu peux aussi partir quelques jours au printemps (il y fait, en moyenne, de 9 degrés la nuit en mars à 20 degrés en journée au mois de mai) ou en automne (il y fait encore 20 degrés, voire plus, en septembre et octobre). Et si tu choisis Séville comme destination de vacances d'été, tu seras gâté: les températures moyennes oscillent entre 24 degrés en juin et plus de 27 degrés en juillet/août (avec des températures maximales qui peuvent même dépasser les 36 degrés en juillet). Une chose est sûre: tu n'auras pas froid.

Mais il y a également plein de choses incontournables à faire et à voir: voici les 11 lieux et sites que l'on te conseille de visiter.

1. Faire le tour de la plaza de España

La plaza de España est l'une des plus belles places de Séville, et certainement d'Espagne voire d'Europe également. Contrairement à d'autres sites touristiques de la ville, la place d'Espagne n'est pas si ancienne: sa construction a débuté en 1914 et s'est terminée en 1928, juste un an avant l'Exposition ibéro-américaine de 1929, pour laquelle elle a été conçue.

La place est simplement immense: elle forme un demi-ovale et couvre une surface totale de 50.000 m2. En son centre, tu peux profiter du rafraîchissement offert par la fontaine. Autour, tu trouves un joli canal de 515 mètres de long (où tu peux faire une balade romantique en barque et ramer toi-même) et un palais juste derrière (dont l'accès est possible depuis la place via des ponts).

Le palais est magnifique à regarder. Il a été construit de pierres et de briques et est décoré d'une multitude de mosaïques peintes en céramique (ce que l'on appelle "azulejos" en Espagne), dans un style gothique, néo-Renaissance et mudéjar (art chrétien influencé par l'art musulman dans l'Espagne des XIIe-XVIe siècles). La décoration comprend encore des blasons et fresques historiques représentant 48 des 50 provinces d’Espagne. Colossal, le palais est composé d'un bâtiment central de trois étages, entouré des deux côtés de deux ailes qui se terminent par deux tours de 80 mètres (qui sont des répliques de la Giralda). Tu peux admirer toutes ses merveilles en flânant sur l'esplanade à pied, à vélo ou en calèche (que tu peux louer directement sur la place).

Pour la petite anecdote, la plaza de España est tellement incroyable qu'elle a servi de décor à quelques films mythiques: Star Wars Episode II: L’Attaque des Clones (2002) et Lawrence d’Arabie (1962), notamment.

> Adresse: avenue de Isabel la Católica, en plein cœur de Séville.

2. Flâner dans le parc de María Luisa

Après avoir passé quelques heures sur la plaza de España, le parc de María Luisa, qui se situe juste en face, est un passage obligé. Tu pourras t'y relaxer à l'ombre des arbres et te laisser bercer par le clapotis de l'eau provenant des différents bassins et fontaines (tous au plus joli!)

La beauté du parc réside dans son style métissé, arabe et espagnol. À l'intérieur, en te baladant le long des allées, tu pourras ainsi trouver de nombreuses statues, sculptures et monuments, pour la plupart érigés en l'honneur de grands noms de la littérature espagnole.

Si tu es un amateur de culture, tu seras servi car le parc renferme encore deux musées: le musée archéologique et le musée des Arts et Traditions Populaires, qui font face à la plaza de America, au fond du parc.

Mais ce que l'on apprécie le plus dans le parc est sa végétation luxuriante qui s'étale sur pas moins de 34 hectares: palmiers, cycas, bananiers, dattiers, magnolias, eucalyptus... où se cachent par-ci par-là des cygnes, perroquets et autres créatures.

Si tu as la flemme de parcourir le parc à pied, tu peux également le traverser en calèche, que tu loues directement sur la plaza de España. C'est un incontournable à faire en amoureux, car il faut avouer qu'une balade en calèche dans un tel décor paradisiaque, c'est on ne peut plus romantique! Mais si tu pars avec des enfants, les petits trouveront aussi leur bonheur, puisqu'il y a des zones récréatives spécialement pour eux.

> Adresse: paseo de las Delicias, dans le quartier de Santa Cruz (qui est par ailleurs l'un des plus animés de la ville le soir). Le parc est ouvert tous les jours de 8h à minuit.

3. Visiter les merveilles de l'Alcázar

Lorsque tu quittes le parc de María Luisa et la plaza de España, prends la direction nord-est de la ville. Remonte le paseo de las Delicias, passe devant l'université de Séville et continue encore quelques mètres. Là, tu ne pourras pas louper le somptueux palais qui se tient devant toi: c'est l'Alcázar de Séville.

Cet ensemble de palais fortifié, construit vers 844 par les Omeyyades d'Espagne mais modifié à plusieurs reprises pendant la période de conquête musulmane (711-1492), est classé au patrimoine mondial de l'Unesco, au même titre que la cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville et les Archives générales des Indes, qui se situent juste à côté. Aujourd'hui, la famille royale espagnole utilise encore l’étage du palais, pour des réceptions notamment.

Le Real Alcázar mêle harmonieusement les styles islamique et hispano-chrétien. Il renferme, entre autres, des palais (le palais Mudéjar et le palais Gothique), des salles richement décorées de tapis et d'azulejos (sortes de mosaïques peintes), des Salons et Cours, des galeries (la galería del Grutesco notamment), des patios minutieusement aménagés et une chapelle gothique.

À l'extérieur, tu pourras te perdre dans ses somptueux jardins (d'une superficie de 7 hectares), entre ses palmiers, orangers, multitudes de plantes, bassins, fontaines, étangs et pavillons.

Et si tu pars à Séville entre juin et septembre, ne manque pas les Nuits dans les Jardins de l'Alcázar, une sorte de festival qui offre près de 80 concerts de musique classique, du monde et de flamenco en plein coeur des jardins.

> Adresse: patio de Banderas, à Séville. Le site est ouvert tous les jours de 9h30 à 17 heures.

4. Admirer la grandeur de la cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville

Après avoir visité l'Alcázar, tu ne peux pas manquer d'aller jeter un coup d’œil à la cathédrale Notre-Dame du Siège, qui se trouve pratiquement en face. C'est l'un des monuments les plus visités de la ville, mais tu vas tout de suite comprendre pourquoi.

La cathédrale a été construite dans un style gothique entre 1402 et le XVIe siècle. Le but poursuivi était de symboliser la richesse de la grande cité commerçante qu'était à cette époque Séville. Ses dimensions foutent donc le vertige: 132 mètres de long, 83 de large et 42 de haut (au niveau de la nef centrale). Avec son volume d'environ 500.000 m3, c'est aussi l'une des plus grandes cathédrales catholiques du monde et la plus grande d'Espagne.

Inscrite au patrimoine mondial de l'Unesco depuis 1987, la cathédrale est un véritable chef-d'oeuvre architectural. Elle comprend ainsi une large collection de pièces d'orfèvrerie, de tableaux et de statues. En outre, elle renferme également une cour intérieure (la Cour des Orangers) avec fontaine et espaces verts, véritable havre de paix au cœur de Séville.

> Adresse: avenue de la Constitución, à Séville.

5. Monter tout en haut de la Giralda

Lors de ta visite de la cathédrale, tu dois absolument monter tout en haut de la Giralda, la tour qui jouxte la cathédrale. Aujourd'hui transformé en clocher de style et tour de campanile, il s'agissait avant d'un minaret annexé à la Grande mosquée de Séville. Vers 1356, la mosquée a été détruite lors d'un tremblement de terre, mais le minaret a, lui, été préservé en partie. Au XVIe siècle, il a toutefois été rénové, ajoutant une touche de Renaissance au style gothique de la tour.

Mais attention aux âmes sensibles, la Giralda s'élève à près de 105 mètres de haut, ce qui fait d'elle le plus grand édifice gothique d'Europe. Son sommet est couronné d’une statue religieuse faisant office de girouette, d'où le nom de l'édifice.

La Giralda possède 24 cloches, qui retentissent encore à l'occasion de certaines fêtes religieuses, et abrite le gigantesque tombeau de Christophe Colomb.

C'est l'endroit parfait pour avoir une vue à couper le souffle sur toute la ville. L'entrée adulte est de 9 euros et les visites se font tous les jours (lundi de 11h à 15h30, du mardi au samedi de 11h à 17h, et le dimanche de 14h30 à 18h). Mais on te voit déjà stresser: pas d'inquiétude, ces sont des larges paliers (et non des marches d'escalier étroites), de sorte qu'il ne faut pas être un grand sportif pour monter jusqu'en haut!

> Adresse: avenue de la Constitución.

6. Déambuler dans la Casa de Pilatos

Un peu plus au nord, en te rapprochant du centre-ville, tu ne peux pas non plus manquer la visite de la Casa de Pilatos. La "Maison de Pilate" est un palais aristocratique datant du XVIe siècle, qui est situé en plein coeur du quartier juif de Séville, à quelques pas de l'église médiévale de San Esteban.

Le lieu est simplement magique. Il renferme plusieurs jardins et patios richement décorés, espace idéal de relaxation et de méditation. Un peu partout est disséminée une importante collection d’œuvres d’art, qui comprend des peintures datant du XVIe au XIXe siècle, des statues antiques ainsi que les bustes de 24 empereurs romains.

L'architecture et la décoration, de styles mudéjar, gothique et Renaissance, font du tout un véritable bijou à admirer. Mais pour cela, il faut dépasser la façade extérieure, qui peut paraître un peu austère, et entrer à l'intérieur du bâtiment.

> Adresse: 1 place de Pilatos, à Séville. Les horaires d'ouverture sont tous les jours de 9h à 19h.

7. Te relaxer dans la Alameda de Hércules

Après une bonne journée de visites culturelles (et de marche), rien de tel qu'un joli parc où te poser avant de prendre l'apéro. Pour cela, on te recommande chaudement la Alameda de Hércules (ou la Promenade d'Hercule).

Situé dans le centre historique de Séville, il est le deuxième plus ancien jardin public d'Europe (créé en 1574), après le Paseo de Prado de Madrid (construit en 1570), et le plus grand espace public du centre-ville.

La Promenade se trouve à l'intérieur des anciennes murailles, dans le quartier de Feria. À l'intérieur, tu profiteras d'une superbe nature, de platanes, fontaines et jets d'eau pour te rafraîchir.

En sortant, tu as à ta disposition une kyrielle de bars, cafés et restaurants pour manger un bout, boire un verre et sortir le soir. Si tu cherches à faire connaissance avec quelques Sévillan(e)s, c'est l'endroit parfait!

> Adresse: Alameda de Hércules, 33.

8. Faire quelques emplettes sur le marché de Triana

Pour t'imprégner de la culture locale, rien de tel que la visite d'un marché, à la découverte des spécialités culinaires. Le marché de Triana est un lieu parfait pour cela.

Il s'agit d'un marché couvert et espace gastronomique, situé sur la plaza del Altozano, près du pont de Triana, dans le quartier du même nom. Ouvert tous les jours, il est bondé à pratiquement toute heure.

En flânant dans les allées, tu pourras déguster du jambon séché, du chorizo, des véritables tomates d'Espagne... et bien sûr des tapas de toutes sortes!

En sortant, la halte obligée est la calle Betis (ou rue Betis). C'est là que tu trouveras de nombreux bars, restaurants et boîtes de nuit pour sortir. C'est probablement l'une des rues les plus animées de la ville une fois le soleil couché.

> Adresse: 14 plaza del Altozano, à Séville.

9. Aller voir un spectacle de flamenco

Le flamenco est à Séville ce que le soleil est au ciel. Tu ne peux pas quitter cette ville sans aller voir un spectacle. Pourquoi? Tout simplement parce que Séville est le berceau du flamenco, et c'est donc un incontournable pour s'imprégner de la culture locale.

Pour assister à un spectacle de danse ou de chant, tu dois te rendre dans l'un des "tablaos" de la ville, nom des établissements dédiés au flamenco. Les spectacles durent, en moyenne, deux heures le soir (de 20h à 22h généralement). Les prix tournent autour de 30 à 40 euros et comprennent parfois une boisson.

Les deux meilleures adresses de la ville sont probablement Los Gallos (11 plaza de santa Cruz) et El Arenal (7 calle Rodo). Ce deuxième tablao te propose même une formule comprenant le spectacle et un dîner (aux tapas). Mais n'oublie pas de réserver bien à l'avance si tu veux avoir une place!

Pour d'autres adresses spectacles, tu peux checker la page ici.

10. Manger des tapas

C'est impossible de faire autrement: tu dois manger des tapas au moins une fois sur ton séjour, car c'est LA spécialité locale. Que tu sois végétarien, vegan, gluten free, allergique, ou amateur de grosse bidoche, tu trouveras ton compte puisque tu choisis toi-même les petits plats que tu souhaites déguster. C'est le principe.

En fonction de ta faim et des quantités que propose le resto, compte tout de même 3 à 4 tapas par personne pour être repu. Et si tu n'es pas sûr de ton choix (ou que tu as trop), tu peux les partager avec ton copain/ta copine/ta famille/tes potes avec qui tu dînes. C'est hyper convivial, et c'est ça qui est sympa!

Pour avoir le plus de choix possible, on te conseille d'aller te balader du côté du quartier de Santa Cruz. Ses ruelles pavées regorgent de bars à tapas ou à vins et de bien d'autres restaurants. Mais comme il s'agit d'un quartier très touristique, tu payeras le prix fort.

Il y a une règle d'or dans la ville: plus tu t'éloignes de la cathédrale Notre-Dame du Siège de Séville, meilleures sont les tapas (et moins chères aussi). C'est un peu comme essayer de trouver le meilleur restaurant de Bruxelles... sur la Grand-Place! L'idéal est donc de t'enfoncer un peu plus dans la ville et de quitter les quartiers bondés.

Une bonne adresse que l'on te recommande est le Bar Pelayo (calle Placentines 25), plus au nord de la ville. Mais comme pour la bouffe, chacun ses goûts: on te conseille d'aller faire un tour ici pour décider toi-même où tu iras manger pendant ton séjour.

11. Aller boire un verre au Café de la Prensa

Si tu cherches un endroit où te poser en journée, le Café de la Prensa est un passage obligé. Tout simplement pour t'asseoir un moment en profitant d'une vue imprenable sur Séville. En plus, ils font d'excellents cocktails, avec ou sans alcool.

Tu peux y aller le matin pour prendre un café, l'après-midi pour déguster une pâtisserie, ou le midi ou le soir pour manger un bout (ils font aussi restauration).

> Adresse: calle Betis, 8.

BONUS: Faire un saut par la ville d'Italica et ses ruines

Si tu as encore une journée devant toi, sors de Séville et va voir Italica. Située à environ 7 km de Séville, cette ancienne citée romaine (fondée en 206 avant J.-C.) est un incontournable de la région.

Le meilleur plan est de prévoir une excursion d'une journée complète pour visiter la ville, et surtout son site archéologique très bien préservé. Celui-ci comprend notamment un immense amphithéâtre, d'une capacité de 25.000 places, qui a été édifié au début du IIe siècle.

Plus d'infos sur le site web ici.

Si, pendant ton voyage, tu passes par Malaga, Madrid ou Barcelone, n'hésite pas à jeter un coup d'oeil ici, ici, ici et ici pour plein d'autres bons plans!

Déjà lu?