Pensons à notre "or bleu": chacun est prié d'en limiter la consommation

S'il n'y a pas péril en la demeure, chacun est invité à une "consommation raisonnée" de son usage d'eau. Le ministre Di Antonio (cdH) a effectué une réunion de crise pour évaluer la situation.

Pas de panique: "Les informations sont rassurantes pour la Wallonie”, a fait savoir à La Libre la porte-parole du ministre de l'Environnement, Carlo Di Antonio. Ce dernier a participé à une réunion de crise cet après-midi et "le niveau des nappes phréatiques reste au-dessus des niveaux enregistrés l’an dernier à la même époque car il y a eu une très bonne recharge l’hiver dernier."

Du coup, va-t-on devoir rationner notre consommation d'eau, à l'instar de la Flandre, qui a interdit l'arrosage sur l'ensemble de son territoire? Non, même si quelques mesures ont été prises en raison de la sécheresse de ces dernières semaines, voire quelques mois.

Mesures

  • Les agriculteurs pourront aller pomper de l'eau dans les voies d'eau navigables. Ils doivent limiter la consommation d'eau courante.
  • La consommation d'eau (arrosage, remplissage de piscine, nettoyage de voiture...) sera limitée dans trois communes: Hotton, Somme-Leuze et Havelange.
  • Les lacs de Colfontaines, Péronnes et de Falemprise seront interdit de baignade.
  • La descente de la Lesse sera fermée dans les prochains jours.
  • La ville de Rochefort a décidé de sanctionner via une amende tout gaspillage sur son territoire.

À noter encore qu'il n'y a pas de risque d'incendie plus élevé que d'habitude à cette période de l'année. Enfin, vu que la consommation d'eau des particuliers est de 15 à 20% supérieure à la moyenne, chacun est invité "à une consommation raisonnée de notre or bleu", rappelle le ministre.

Une question de bon sens.

Déjà lu?