Bienvenue dans le futur: voilà pourquoi à l'avenir nous parlerons de cet été comme d'un "été froid"

Les vagues de chaleur arrivent de plus en plus souvent. Avant, on en comptait une tous les vingt ans maintenant, il y a une vague de chaleur tous les deux à trois ans. Et à l'avenir, ce sera encore plus fréquent. Les étés très chauds comme celui que nous connaissons actuellement deviendront la norme. Et peut-être que l'été 2018 sera considéré comme l'un des plus froids a posteriori. Et il est déjà trop tard pour changer quoi que ce soit. Beaucoup de gens vont mourir à cause de ces vagues de chaleur et il faut dire que ce n'est pas la meilleure manière de quitter ce monde.

Le nombre de vagues de chaleur augmente dans le monde entier. Et on en a la preuve cet été. Il suffit simplement de regarder la Scandinavie, le Japon et même la Belgique. Les vagues de chaleur sont maintenant environ trois degrés plus chaudes qu'il y a cent ans. Et dans le futur, elles seront encore de plus en plus chaudes. Et nous parlerons de cet été comme d'un été frais selon les climatologues.

Les températures vont donc augmenter. Mais cela ne veut pas dire qu'il fera toujours beau. Le temps ensoleillé que nous connaissons lors de cet été 2018 ne reviendra pas chaque année. Il y aura plus de soleil, mais pas comme les trois derniers mois. Ils étaient assez exceptionnels.

Ce que nous vivons actuellement, et les raisons pour lesquelles la chaleur dure si longtemps - il va faire très chaud jusqu'au moins la mi-août et il fait déjà plus chaud que la normale depuis avril - , peuvent s'expliquer en partie par une sorte de spirale météorologique.

Mais bien sûr, les températures élevées ont aussi à voir avec le réchauffement de la Terre. Tout est très simple: la Terre se réchauffe et donc nous avons plus de vagues de chaleur. Les vagues de chaleur sont plus chaudes et sont plus fréquentes. La sécheresse n'a pas augmenté dans notre région au cours des cent dernières années, mais ce sera le cas au cours des cent prochaines années.

Plus chaud en août?

Peut-être qu'il fera encore plus chaud en août. La météo actuelle est due a une zone de haute pression au-dessus de la Scandinavie. Cela nous donne un vent du nord-est et cela apporte beaucoup de soleil et des grosses températures. Et cette zone restera encore au moins les deux prochaines semaines. On ne connait pas encore la suite, mais il peut continuer à faire très chaud et sec selon les météorologues.

Orages

Tout va aussi devenir plus extrême: les vagues de chaleur, mais aussi les tempêtes qui s'en suivent. Il y aura également plus d'orages. L'été que nous vivons actuellement est un exemple de ceux que nos petits-enfants, mais peut-être aussi arrière-petits-enfants vivront dans le futur.

Ce ne sera pas toujours comme ça, mais au lieu de parler d'étés chauds comme nous le faisons maintenant, ils parleront d'étés frais qui ne se produiront que rarement.

Des solutions devront être trouvées pour y faire face. Mais même si nous parvenons à respecter les accords climatiques actuellement acceptés par le monde à l'exception des États-Unis, nous vivrons dans un monde où nous ne pouvons que tenter de ne pas empirer encore le changement climatique. Il n'est plus possible de le stopper.

Nous pouvons nous limiter à un changement d'environ trois degrés si tout le monde fait des efforts.

Pour nous ici, cela signifie un été comme celui-ci mais également beaucoup de pluie et d'orages. Et des inondations. De plus, il y aura aussi un nombre énorme de réfugiés climatiques venant des quatre coins du monde qui viendront trouver refuge là où il fait plus respirable.

C'est viable, mais nullement aussi agréable que ce que nous avons connu avant.

Mortel

Nous serons aussi de plus en plus confrontés à des conditions météorologiques extrêmes dans nos vies. Contrairement à ce que nous pensons, le réchauffement climatique est déjà en train de se produire.

Maintenant, il y a déjà trois fois plus de gens qui meurent de vagues de chaleur qu'en 1980. Mais d'ici 2100, c'est la moitié de la population qui pourrait courir le risque de mourir à cause de vagues de chaleur qui se prolongent durant 20 jours. Et si on ne réduit pas les gaz à effet de serre c'est même trois personnes sur quatre qui seront en danger. Et mourir de chaud n'est pas la meilleure façon de quitter ce monde.

"Mourir dans une vague de chaleur, c'est comme être cuit lentement, c'est une pure torture. Les jeunes et les personnes âgées sont particulièrement à risque, mais nous avons constaté que cette chaleur peut également tuer des soldats, des athlètes, n'importe qui", explique Camilo Mora, de l'Université d'Hawaï, qui a recueilli les chiffres ci-dessus.

Pourquoi? Cela a déjà été étudié

"Votre sueur ne s'évapore plus quand il fait très chaud et humide, donc la chaleur s'accumule dans votre corps. Les gens peuvent avoir une toxicité due à la chaleur, un empoisonnement qui ressemble à un coup de soleil, mais à l'intérieur. Votre sang est envoyé sur votre peau pour vous rafraîchir mais il y a donc moins sang dans vos organes."

Déjà lu?