Une étudiante suédoise refuse de s'asseoir dans un avion durant deux heures et réussit à éviter l'expulsion d'un migrant

Une étudiante suédoise de 22 ans qui se prénomme Elon Ersson a réussi à empêcher l'expulsion d'un migrant afghan pendant deux heures en refusant de s'asseoir dans un avion. Finalement le migrant a pu sortir de l'appareil.

Elon Ersson était dans l'avion à Göteborg pour se rendre à Istanbul. Et parmi les passagers, il y avait un homme de 52 ans qui devait être renvoyé en Afghanistan par le service d'immigration suédois. Elle a refusé de s'asseoir dans l'avion pour qu'il ne puisse pas décoller et pour empêcher l'expulsion. "À l'arrière de l'avion il y a quelqu'un qui était emmené en Afghanistan, il y a la guerre là-bas et s'il y va, il sera probablement tué, je vous demande de lui sauver la vie" raconte la jeune femme dans une vidéo diffusée en live sur Facebook.

Amende?

L'équipage a demandé à la jeune femme de s'asseoir plusieurs fois, d'arrêter de filmer et d'éteindre son téléphone. Mais elle a refusé. Après un certain temps, des passagers se sont levés, dont une équipe de football. Après deux heures, l'homme a été sorti de l'avion, escorté par trois personnes. Ersson est sortie avec lui.

On ne sait pas si Ersson va devoir payer une amende. La compagnie aérienne Turkish Airlines, qui a été victime de l'action, peut la tenir responsable du retard. La police peut également lui infliger une amende, ou l'arrêter, parce qu'elle n'a pas écouté les ordres du pilote.

L'homme afghan est actuellement bloqué. Selon les autorités suédoises, il sera toujours expulsé, peut-être dans un avion privé. Mais de plus en plus de personnes ont exprimé leur soutien a Ersson et supportent son action.

Déjà lu?