C'est prouvé scientifiquement: une vague de chaleur te rend plus stupide que tu ne l'es

On n'a pas une très bonne nouvelle pour les étudiants qui doivent bientôt passer leur seconde sess'. Selon une étude, la chaleur a une influence sur leur capacité à réfléchir. Notre cerveau réagit plus lentement et est moins performant dans de tels conditions.

Une étude publiée dans le magazine PLOS Medicine montre que la chaleur affecte nos performances cognitives. Apparemment, notre cerveau fonctionne 13% moins rapidement pendant une période de forte chaleur.

Cette recherche a été menée aux États-Unis auprès de 44 étudiants durant la vague de chaleur qui a touché Boston. La moitié vivait dans un logement avec air conditionné, l'autre pas. Les chercheurs ont fait passer une batterie de tests de mémoire aux étudiants dont les résultats sont éloquents.

Air conditionné ou pas?

Les étudiants qui vivaient dans un logement frais ont été plus efficaces, de l'ordre de 13%. Mais ce n'est pas tout: les étudiants installés dans un logement frais ont également répondu avec plus de précisions aux différents tests.La chaleur n'affecte pas seulement la mémoire mais également notre capacité à nous concentrer.

L'étude suggère que nos fonctions cognitives sont influencées par la chaleur, mais aussi, indirectement, par le manque de sommeil et la déshydratation. Un conseil donc avant d'attaquer ton second blocus: hydrate-toi le plus possible et tente de dormir au frais. Ça te permettra de mieux résister à la chaleur durant la journée.

Parce que tu en as sûrement fait l'expérience ces derniers jours: la chaleur te rend un peu plus stupide!

Déjà lu?