Les Diables rouges ont mis Neymar KO, après la défaite "il ne voulait plus voir de foot"

Neymar est revenu sur les quelques jours qui ont suivi la défaite du Brésil face à la Belgique. Il a a confié que, dans un premier temps, il ne "voulait plus voir de ballon" devant lui après la grosse désillusion du Mondial. 

"Je ne voulais plus voir un ballon devant moi, je ne voulais pas voir de foot. Je voulais me déconnecter de tout. J'ai eu mes moments de deuil et de tristesse" a confié Neymar à l'AFP en marge du Neymar Jr's Five, un tournoi qui est organisé par l’Instituto Projeto Neymar Jr, une association fondée par le joueur et qui est dédiée à des causes sociales.

Le 7 juillet dernier, un jour après la défaite du Brésil face à la Belgique (2-1) en quarts de finale du Mondial, l'attaquant du PSG avait posté une photo sur Instagram à côté de laquelle il écrivait que cette défaite constituait sans doute le moment le plus triste de sa carrière: "La douleur est très grande car on savait qu'on pouvait y arriver, on savait qu'on était capable d'aller plus loin, d'écrire l'histoire ... mais ce n'était pas cette fois-ci. Difficile de trouver la force de vouloir à nouveau jouer au football, mais je suis sûr que Dieu me donnera assez de force pour affronter n'importe quoi". Mais Neymar a repris le dessus, pour son fils, sa famille, ses amis et il attend beaucoup de sa prochaine saison avec le PSG et l'arrivée de Buffon. "Je suis content de son arrivée, mais aussi de celle du nouvel entraîneur Thomas Tuchel, qui est un grand entraîneur, donc j'espère qu'ensemble nous ferons une super saison".

"Je crois qu'on a plus critiqué celui qui subit les fautes que celui qui les commet"

Le joueur brésilien a été l'attraction de ce mondial. Ses nombreuses roulades ont été moquées et caricaturées sur Internet à de nombreuses reprises. Des bars ont même commencé à payer des verres chaque fois que Neymar était au sol.

Et la RTS s'est amusé à calculer le nombres de minutes que le n°10 brésilien a passé à terre et il est resté au sol pas moins de 13 minutes 50 secondes sur les quatre premiers matchs de son équipe au Mondial russe. Eric Cantona et Diego Maradona ont même demandé au joueur d'arrêter de simuler et de se montrer moins truqueur.

Interrogé sur ses nombreuses chutes, le joueur ne se remet en tout cas pas en question et pense que les critiques ont été totalement exagérées: "Je pense que les critiques ont été exagérées, mais je suis habitué, je suis un grand garçon, je sais gérer ce genre de chose." Pour lui, ceux qu'il faut pointer du doigt, ce sont les joueurs qui commettent les fautes et pas ceux qui les subissent: "Je crois qu'on a plus critiqué celui qui subit les fautes que celui qui les commet. Ceux qui ont commis les fautes sont sortis indemnes. Moi, je ne suis pas allé au Mondial pour subir des fautes, j'y suis allé pour battre mes adversaires. Après, c'est clair qu'ils ne vont pas me laisser passer sans faire de faute, parce qu'ils savent que sinon, je vais droit au but".

Ça nous promet encore de belles roulades pour le prochain mondial!

Déjà lu?