Donald Trump repart en guerre contre les joueurs rebelles de la NFL

Donald Trump s'est de nouveau immiscé dans le débat concernant les joueurs de NFL qui voudraient poser le genou à terre durant l'hymne américain. Pour le président des États-Unis, les rebelles faisant ce geste devraient être expulsés du match, puis carrément privés de salaire pour le reste de la saison s'ils recommencent.

Alors que la saison 2018/2019 de la NFL, la prestigieuse ligue US de football américain, ne reprendra qu'en décembre, un débat fait déjà rage. Faut-il oui on non sanctionner les joueurs qui décident de poser un genou à terre durant l'hymne national joué avant les matches? La NFL est en plein doute actuellement. Et ça ne plaît pas à Donald Trump.

Le mouvement polémique du "take a knee", lancé il y a deux ans par des joueurs noirs pour protester contre les violences policières, s'est en effet intensifié au fil des mois, devenant ensuite un signe de protestation contre la politique de Trump.

C'est donc tout naturellement que le président américain, qui a un avis sur tout et n'hésite jamais à le donner sur Twitter, s'est invité dans le débat.

Décision suspendue

Car Trump n'a pas apprécié que la NFL suspende une décision qu'il avait applaudi des deux mains. La Ligue avait décidé il y a quelques mois d'interdire de poser un genou à terre durant l'hymne. Les joueurs voulant agir de la sorte avaient le droit de le faire, mais dans les vestiaires.

Dans le cas contraire, ils pouvaient être sanctionnés par leur club. Sauf que face aux protestations du syndicat des joueurs, la NFL a fait machine-arrière, en partie: cette décision est pour l'instant suspendue en attendant que les négociations entre les dirigeants et les représentants des joueurs aboutissent à un autre accord. Accord qui devrait voir le jour avant la prochaine saison, logiquement.

Pas de "fils de pute" cette fois

Mais pour Donald Trump, c'est une vaste blague. "Le débat sur l'hymne national en NFL revient, je ne peux pas y croire! Ce n'est inscrit pas dans leur contrat que les joueurs doivent rester debout, main sur le coeur? Le Commissionner (président, ndrl) de la NFL payé 40 millions de dollars doit prendre une décision. Le premier genou à terre, viré du match. La deuxième fois, suspendu pour la saison et pas payé!", a tweeté Trump, qui propose donc de se montrer intransigeant et de sanctionner directement au portefeuilles les joueurs rebelles et anti-patriotes selon lui.

Au moins cette fois, le président américain aura évité de les insulter de "fils de pute" comme il l'avait fait l'année dernière. Il n'empêche que ce débat risque d'animer le sport US dans les mois à venir, puisque le football américain est le sport le plus regardé aux États-Unis, malgré une baisse sensible d'audience ces dernières années due au fait qu'une partie du public n'accepte justement pas ce mouvement de protestation des joueurs.

Déjà lu?