Magasins dégradés, jets de projectiles, interpellations... la célébration de la victoire des Bleus a parfois dégénéré

La France championne du monde de football a rendu, à juste titre, les Français fous de joie. Mais par endroits, cette joie a viré à la mini-émeute. Paris, Marseille, Lyon... dans plusieurs grandes villes françaises, la police a dû intervenir.

Après que les Bleus aient gagné 4 à 2 contre la Croatie, les supporters de l'Équipe de France étaient en feu. Plusieurs centaines de milliers de personnes sont descendues dans les rues partout en France pour célébrer leur deuxième titre de champion du monde de football de l'histoire. Par endroit, cette célébration intense a dégénéré.

Quelques 90.000 personnes étaient présentes entre la place de la Concorde et l'Arc de Triomphe, à Paris, selon Belga. Au milieu de cette foule, des casseurs ont attaqué deux supermarchés et un drugstore tandis que d'autres ont lancé des pierres sur les forces de l'ordre.

Ces dernières ont alors sorti les gaz lacrymogènes et les canons à eau sur les Champs-Elysées pour les disperser. Un homme a été gravement blessé, raconte Le Monde.

Un mort à Nancy, des heurts à Lyon et Marseille

Un homme de 50 ans est mort dans la ville de Nancy en sautant dans un canal. Il se serait brisé la nuque, selon BFM TV.

Lyon a rassemblé quelques 20.000 personnes devant un écran géant. La célébration a entraîné quelques mouvements de foule. Quelques heurts d'après match ont éclaté entre la police et des casseurs. Huit personnes ont été interpellées par les forces de l'ordre.

À Marseille, plusieurs incidents ont également eu lieu. "ll y a eu de nombreux jets de projectiles, deux membres des forces de l’ordre ont été blessés, et 10 personnes ont été interpellées", explique un porte-parole de la police au Monde. Un conteneur de tri a été incendié et les vitres d'un car brisées, rapporte La Provence.

Les Champs-Élysées, à Paris, vers 23h, dimanche

© epa

© epa

© epa

Le conteneur de tri en feu et le bus vandalisé à Marseille

© La Provence

Les heurts d'après match à Lyon

Déjà lu?