C'était tendu, mais c'est passé: la France remporte la Coupe du monde de football

La France et la Croatie se rencontraient ce dimanche 15 juillet en finale de la Coupe du monde. Le premier but est rapidement entré dans les filets du gardien croate Subasic (à la 18e). La Croatie a ensuite égalisé, mais la France a vite repris l'avantage et l'a conservé jusqu'au coup de sifflet final. Malgré un second but des Croates.

La tension était à son paroxysme, jusqu'à la 90e et dernière minute, dans cette finale de la Coupe du monde de football. La première mi-temps, déjà, était hyper intense. Les passes décisives et tirs cadrés se sont enchaînés pour les deux équipes, même si la Croatie menait clairement la France avec une possession de balles et un nombre de tirs plus importants.

Et puis, boum. À la 18e minute, la France ouvre le score sur un coup franc d'Antoine Griezmann, mais qui a été dévié par l'attaquant croate Mandzukic. Le premier autogoal de toute l'histoire en finale d'une Coupe du monde. Pas de chance pour les Croates.

4-2

Dix minutes plus tard, à la 28e minute, la Croatie revient dans le jeu et égalise (1-1), grâce à une frappe d'Ivan Perisic en pleine lucarne. Mais la bande à Didier Deschamps n'a pas dit son dernier mot. Antoine Griezmann redonne l’avantage aux Bleus à la 38e. Sur un penalty accordé par l'arbitre après intervention du VAR pour une main de Perisic. Le numéro 7 français n'a jamais manqué un penalty de son équipe dans cette Coupe du monde (6/6).

En seconde période, la Croatie se réveille, mais la France maintient son avantage et creuse même l'écart à la 59e minute. Paul Pogba tire à nouveau, après un premier essai contré par le gardien croate. Et c'est 3-1. À la 65e, Kylian Mbappé en remet une couche, portant le score à 4-1.

Mais la Croatie ne s'avoue pas invaincue et revient à peine 4 minutes plus tard. À la 69e minute, Mandzukic profite d'une faute de défense d'Hugo Lloris et réduit l'écart à 4-2.

À la 90e, il reste 5 minutes de temps additionnel aux Croates pour marquer deux buts. Mais cela relève quasiment de l'impossible. La France sort donc grande gagnante (4-2) et rafle le deuxième titre de son histoire en Coupe du monde (après celui de 1998).

Face à une France trop bien organisée, la jeune Croatie s'est montrée offensive sans être véritablement dangereuse. Les Croates disputaient leur 5e phase finale de leur histoire. Leur meilleure performance (une 3e place) remontait à 1998, où ils avaient déjà été éliminés en demi-finale par la France (2-1).

Déjà lu?