OUPS! Petite erreur de drapeau pendant le défilé du 14 juillet

Week-end très festif pour la France. En plus d'être en finale de la Coupe du monde, le pays fête aujourd'hui sa fête nationale... Que demander de mieux? Peut-être qu'elle aurait préféré éviter les petites bévues pendant son célèbre défilé militaire.

C'est sous un soleil de plomb que les festivités ont eu lieu ce samedi après-midi. Emmanuel Macron a descendu les Champs Élysée à bord de son "Command car" pour la traditionnelle revue des troupes. Cette année, le Chef de l'État était accompagné du premier Ministre singapourien Hsien Loong et du ministre des Affaires étrangères japonais Taro Kono.

Le passage des avions de chasse de la Patrouille de France au dessus de Paris, inscrivant fièrement les couleurs bleu-blanc-rouge dans le ciel, était le moment que tout le monde attendait avec impatience. Sauf que tout ne s'est pas passé comme prévu...Une erreur de fumigène a un peu entaché l'événement. Censé normalement être bleu, le fumigène était rouge. Du coup, le drapeau français n'était plus aux bonnes couleurs...

Un double sens?

La trainée erronée a fait beaucoup de bruit sur les réseaux sociaux. Certains internautes ont même cru qu'elle avait un sens particulier et que cette touche supplémentaire était prévue pour rendre hommage aux morts tombés pour la patrie. Il n'en est rien! L'armée de l'air a confirmé qu'il s'agissait d'une erreur de leur part.

Collision entre motards

Mais le fumigène n'était pas la seule bévue du défilé. Deux motards de la gendarmerie sont entrés en collision lors d'une chorégraphie d'ouverture du défilé, mêlant motos, chevaux et militaires à pied. Apparement, la chute serait due à une imperfection du bitume. Emmanuel Macron, assistant à la scène, leur a adressé un sourire désolé.

OUF...Pas de blessé!

 

Déjà lu?