Navetteurs, soyez prêts: mardi et mercredi, seul un train sur trois roulera

"Suite à une grève, la circulation des trains sera perturbée du mardi 10 juillet (premier train) au mercredi 11 juillet (dernier train)", écrit la SNCB. Seul un train sur trois devrait en principe rouler. Pense à des alternatives.

Le syndicat indépendant pour cheminots (SIC) a déposé un préavis de grève. Celle-ci commencera le 10 juillet à 3h du matin et prendra fin le 12 juillet, même heure. Pour éviter que trop de gens soient impactés, la SNCB promet un service minimum, soit des alternatives trouvées avec le personnel qui ne sera pas en grève.

"Afin de pouvoir faire face à l’offre limitée de trains, nous élaborerons, en fonction de la présence du personnel, un service alternatif des trains", peut-on lire sur le site de la Société des chemins de fer belge. Selon la Dernière Heure, il n'y aura qu'un train sur trois de disponible. Cela signifie que même avec les alternatives, les trains seront bondés et il sera plus compliqué d'être à l'heure ce jour là.

Pourquoi?

Les cheminots du SIC partent en grève parce qu'ils n'ont pas réussi à trouver un accord avec leurs employeurs HR-Rails et la SNCB. Ils demandaient que soient revus les critères "d'augmentation de la productivité" et que les "prestations" et les "fins de carrière" soient humanisées. La question des primes a également été abordée sans que les parties ne parviennent à se mettre d'accord.

Le SIC est soutenu par le syndicat Metisp-Protect et par le Syndicat autonome des conducteurs de train (SACT). Mais la CGSP-Cheminots (FGTB), qui était derrière la grève du 28 au 30 juin, ne sera pas de la partie.

Pense donc à des alternatives comme le télétravail ou le carsharing (si tu es en vacances). Ou check régulièrement l'appli de la SNCB pour suivre en temps réel les disponibilités de train.

Déjà lu?