Adieu zizi de Saint-Gilles: la fameuse fresque phallique n'est plus

Sa réputation avait franchi les frontières de la Belgique, sa taille avait fait venir les caméras françaises et sa présence avait lancé les débats sur la sanité de l'espace public. Mais aujourd'hui, il n'est plus. Le zizi de Saint-Gilles a été partiellement recouvert d'une peinture blanche et il ne reste qu'un début de tube n'évoquant plus grand chose. Adieu pénis, on t'aimait bien!

Voici ce qu'il reste du zizi de Saint-Gilles

© newsmonkey

Et voici à quoi il ressemblait

© newsmonkey

Touche pas à mon zizi

La fresque avait eu tellement de succès qu'elle avait fait l'objet d'un sujet par les journalistes de Quotidien et avait donné naissance au collectif "Touche pas à mon zizi". En 2016, ce collectif avait convaincu le bourgmestre de Saint-Gilles Charles Picqué (PS) de ne pas effacer la fresque. Mais ce mercredi 4 juillet, il semble que, comme le déclare le journaliste de BX1 David Courier, "les censeurs profitent de l'engourdissement estival pour passer à l'acte". Ce matin, un ouvrier a recouvert de peinture blanche la fresque qui surplombait l'arrêt de bus au rond de la Barrière.

Heureusement, Bruxelles n'est pas en reste en matière de fresques:

 

Déjà lu?