AirBnb teste une nouvelle procédure de paiement à l'avance, mais ça ne profitera qu'aux hôtes

Jusqu'à présent, lorsque tu réservais sur AirBnb, la somme que tu débitais n'étais débloquée que 24 heures après ton arrivée sur les lieux. Maintenant, les propriétaires pourraient déjà toucher 50% de l’acompte dès la réservation. La procédure est encore à l'essai.

AirBnb teste une nouvelle fonctionnalité pour voir si elle est intéressante pour ses usagers. Il s'agit de laisser les utilisateurs payer en deux temps au lieu d'une et ceci sans attendre que la personne qui loue ait posé un pied dans l'endroit réservé.

Comment ça fonctionne actuellement?

Lorsque tu réserves un endroit où dormir sur le site d'AirBnb, tu paies une certaine somme qui est directement débitée de ton compte. Ceci que cette réservation soit faite deux mois avant ton départ ou la veille. Cette somme reste bloquée jusqu'à 24 heures après ton entrée dans l'espace loué avant d'être transférée à ton hôte. "Ainsi, les deux parties ont le temps de s'assurer que tout correspond bien à leurs attentes", explique AirBnb.

Ce qui pourrait changer

Avec la nouvelle méthode de paiement testée, les hôtes qui choisissent cette option recevront 50% du paiement seulement trois jours après que le client a réservé son séjour, révèle TechCrunch. L'autre moitié de la somme sera versée comme habituellement 24 heures après le moment où le visiteur aura certifié être entré dans l'appartement.

Mais attention, ces paiements anticipés seront un peu plus taxés: Airbnb prélèvera une taxe de 1% du sous-total de la réservation. Et si une réservation est annulée alors que le paiement anticipé a déjà été effectué, le montant sera déduit de la prochaine réservation de l'hôte. Donc il te faudra prendre un nouvelle réservation, sur laquelle tu n'auras pas à payer la somme qu'AirBnb devrait te rembourser, pour "récupérer" ton argent.

L'intérêt de cette nouvelle fonction?

Cette méthode est encore à l'essai et elle ne fonctionne que sur invitation. À première vue, elle ne semble avantageuse que pour les propriétaires de logement. "Nous testons toujours de nouvelles façons de répondre aux besoins de nos hôtes, dont beaucoup ont demandé un accès plus rapide à leurs paiements Airbnb afin d'investir de nouveau dans l'hébergement", explique AirBnb au site Engagdet.

Mais il semblerait que ce changement de méthode ait aussi des répercussions sur le comportement des locataires. En janvier, la société avait testé de laisser les utilisateurs ne payer que 50% du montant total lors de la réservation (et la suite après). Résultat des courses? Les utilisateurs se seraient octroyés des temps de séjours deux fois plus longs et auraient choisi des espaces plus luxueux (entendre coûteux). Au final, ce ne sont donc que des manipulations de chiffres pour que le locataire dépense plus.

Déjà lu?