1er ou 2e? Voici le parcours qui attend nos Diables

Premier ou deuxième, c'est la question que tout le monde se pose pour nos Diables. On évitera ici les débats stériles sur le chemin à prendre. Voici ce qui attend les Diables dans les deux cas de figure.

Ce soir à 20h à Kaliningrad, les Diables affronteront l’Angleterre pour prendre ou laisser la tête à nos adversaires dans le groupe G. Roberto Martinez, non sans créer une polémique, a affirmé que la victoire n'était pas une priorité. Entre les lignes, on comprend qu'il se satisferait bien d'une deuxième place qui a l'avantage de nous faire moins voyager et de nous donner un jour de repos en plus.

Mais cette deuxième place est également déterminante par rapport à nos futurs adversaires en huitième, en quart et en demi-finale. Mieux qu'un long discours voici un infographie pour mettre tout ça en perspective.

© Eurosport.

Si on finit 1er

Dans ce cas, nous sommes versés dans le haut du tableau. Nous affronterons la Colombie, le Sénégal ou le Japon en huitième de finale selon les résultats de cet après-midi (16h sur la RTBF). En cas de qualification, les quarts s'annoncent corsés avec le Brésil sur notre route ou le Mexique. L'avant-dernière marche nous opposerait à la France, l'Argentine, l’Uruguay ou le Portugal. On ne pourrait pas affronter l'Espagne avant la finale.

Si on finit 2e

Tu remarqueras que le bas du tableau paraît largement plus accessible sur papier. Car si les adversaires des huitièmes restent inchangés, ce n'est pas les cas des quarts où on trouverait sur notre route la Suède ou la Suisse. Ce n'est qu'en demi qu'on affronterait l'Espagne pour ensuite faire face au Brésil ou à la France en finale ou le Portugal d'ailleurs, si on se base sur les favoris. Bref, sur papier, nous disons bien sur papier, finir 2e serait plus accessible pour atteindre la finale.

Le tout est de savoir ce qu'on veut: éliminer tout ce qui passe devant nous ou assurer notre statut de favoris par rapport aux petites équipes. On sait bien que la deuxième méthode ne nous a pas trop réussi en France lors de l'Euro 2016. Mais on sait aussi que l'on cale dès qu'on tombe sur un gros. Bref, jouez les Diables et ne vous posez pas trop de questions!

Déjà lu?