La production de Coca-Cola stoppée au Royaume-Uni et d'autres pays d'Europe pourraient être impactés

Plusieurs usines britanniques où l'on fabrique du Coca-Cola et des boissons non alcoolisées ont dû arrêter leur production. Le problème: Coca-Cola est en manque de CO2. La semaine dernière, la filière britannique de Heineken a également averti qu'elle ne pourrait sans doute pas livrer la quantité habituelle de bière aux pubs du royaume.

Les brasseries et les producteurs de boissons gazeuses ajoutent du CO2 dans leurs boissons pour les rendre p illantes. Mais actuellement, ce procédé est compromis. Cinq usines qui produisent du CO2 en Europe du Nord (y compris Praxair, Messer, Linde et Air Liquide) sont en arrêt pour maintenance, écrit le média GasWorld.

Un élément utile dans la production de C02 est également en pénurie, ce qui ne fait qu'augmenter les difficultés à en produire: c'est l'ammoniac. L'ammoniac est utilisé dans la création d'engrais et depuis le mois d'avril, la demande en engrais en Europe n'a fait qu'augmenter.

Viande et congélateur

Ce déficit de CO2 peut également entraîner une diminution de la quantité de viande présente dans les supermarchés car ce gaz est aussi employé pour tuer des animaux. L'organisation avicole britannique BPC prévient, selon la BBC, que 60% des abattoirs de volailles pourraient être impactés par cette pénurie de CO2 dans les prochains jours.

Et finalement, cette pénurie pourrait également impacter l'approvisionnement en produits congelés. Ceux-ci sont conservés au frais avec de la glace carbonique et cette dernière est produite en comprimant du CO2.

Déjà lu?