Les 8 films Netflix à regarder si tu es fan de sport

Si tu es fan de sport, Netflix n'est pas la première chose à laquelle tu penses. Pourtant, tu peux t'y régaler: voici 8 films et documentaires à ne pas rater.

On poursuit notre série Netflix genre par genre: après les meilleurs drames, les thrillers, les films d'action, les séries romantiques, les séries comiques, les séries policières et les meilleurs documentaires, on te présente notre top 8 des films/documentaires liés au sport. De qualité, il y en a pour tous les goûts.

Coach Carter (2005)

 

Quand tu recherches un classique dans le catalogue Netflix, tu ressors souvent déçu, faute de le trouver. Heureusement, ce n'est pas le cas de Coach Carter, un film qui date de 2005 mais qui n'a pas pris une ride.

Le film nous permet de suivre Ken Carter (Samuel L. Jackson), coach de basketball dans le modeste club des Richmond Oilers. Sa méthode fait polémique: pour tenter de sortir les jeunes de la rue et d'éviter ses pièges, il emploie la manière forte. La discipline est son maître mot, l'effort est désormais leur quotidien, coach Carter veut faire passer ses étudiants à l'âge adulte. Non sans provoquer quelques remous.

Notre avis

Ce film est bien sûr rempli de clichés sur la sacro-sainte réussite à l'Américaine, mais ça se laisse regarder indéfiniment. Un film qui reste dans la mémoire pour longtemps et qui fait un bien fou. À voir et à revoir!

Seul contre tous (2016)

 

Là encore, il ne s'agit pas d'une production Netflix, mais Seul contre tous fait bien partie du catalogue. Will Smith y interprète le rôle de Dr Bennet Omalu, un médecin qui se bat contre tout le monde pour dévoiler un problème récurrent mais pourtant peu connu dans le milieu du sport: l'encéphalopathie traumatique chronique (ETS). Cette maladie résulte de la prolongation de petites commotions cérébrales répétées.

Si la boxe et ici le football américain sont les sports les plus souvent cités, la polémique est aussi apparue dans le milieu du football en Europe. Notamment via Alan Shearer, meilleur buteur de l'histoire du Championnat anglais, qui s'est plaint de problèmes cérébraux (mémoire) à cause des trop nombreuses têtes qu'il a dû effectuer à l'entraînement: "Pour chaque but que j'ai marqué de la tête, j'en ai réalisé mille à l'entraînement. Cela me met donc en danger s'il y a un lien", déclarait-il en novembre 2017 dans le Daily Mirror.

Notre avis

Pour en revenir au film, ce qui est hyper intéressant à voir est la lutte d'un seul homme - qui plus est immigré nigérian - contre la puissante National Football League (NFL). Un David contre Goliath revisité pour lequel on se passionne, d'autant qu'on y voit un Will Smith retrouvé. Seul souci: les raccourcis scénaristiques et les clichés liés aux films qui racontent "une histoire vraie". On en retrouve une pléthore. Mais on passe un bon moment et on ne regarde pas sa montre.

Amateur (2018)

 

Difficile pour nous, Européens, de se rendre compte des parts d'ombre des sports US. Dans ce film produit par Netflix, on peut en apprendre un peu plus sur le système du basket universitaire, qui broie chaque année des milliers d'ados rêvant de NBA, mais se retrouvant sur le carreau. Ici, on suit un surdoué du basket, un peu en galère avec les chiffres à l'école, qui va être confronté à la corruption et à la cupidité dans son sport.

Notre avis

Un film assez méconnu chez nous, mais qui vaut le détour. La priorité n'est clairement pas mise sur le jeu, mais bien sur les à-côtés. C'est néanmoins un film que chaque amateur de basket doit voir. Derrière les paillettes de la NBA se cache un tout autre monde.

Le Stratège (2011)

 

Quand Billy Beane, interprété par Brad Pitt, devient le manager de l'équipe des Baseball des Oakland Athletics, les caisses sont vides. Impossible de recruter le moindre joueur. Il doit donc trouver une alternative pour construire un semblant d'équipe. C'est là qu'il fait la connaissance de Peter Brand, joué par Jonah Hill (Le Loup de Wall Street) pour en faire son assistant. À deux, ils vont trouver un moyen plutôt original pour recruter ce qui peut l'être.

Peter Brand est un économiste amateur issu de l'université de Yale. Son manager va utiliser ses connaissances pour recruter de joueurs laissés pour compte, mais dont les statistiques se révèlent positives. Un peu trop gros, trop vieux ou trop compliqué, peu importe, le duo se base sur un nouveau calcul statistique et fait mouche dans son recrutement. Sans s'en rendre compte, ils vont complètement révolutionner le baseball et faire taire les moqueries.

Notre avis

Ce film qui se base sur une histoire vraie tient avant tout dans son formidable duo. Brad Pitt est impeccable comme toujours et Jonah Hill, maladroitement drôle, fait le job. Tu n'y connais rien en baseball? Pas grave: c'est avant tout une critique sociale à l'américaine. Peu importe d'où tu viens et ce qu'on peut dire de toi, tu as des capacités à faire valoir. Mais c'est aussi un film parfait pour découvrir l'un des sports les plus populaires aux États-Unis.

The Karate Kid (2010)

 

Sorti en 2010, il s'agit du remake du film mythique qui date de 1984. Il n'est toutefois nullement question de karaté mais bien de kung-fu ici. Mais à part ça, la trame est exactement la même. Dans cette nouvelle version le jeune Dre est interprété par le fils de Will Smith, Jaden. Ce dernier déménage avec sa maman en Chine. Une adaptation difficile pour le jeune garçon qui flâne dans les rues à faire du skateboard.

Jusqu'au jour où il se fait taper dessus par des autres gamins de son école. Celui qui va lui venir en aide n'est autre que Mr. Han, interprété par Jackie Chan. Il va tenter de lui apprendre les arts martiaux et la langue locale. Dre, cependant, n'est pas un garçon très discipliné. Mr. Han va connaitre les pires difficultés du monde pour tenter d'éduquer le jeune garçon.

Notre avis

Il s'agit bien sûr d'un film pour enfant ou jeune ado. Qui sait, il leur laissera peut-être autant de bons souvenirs que nous a laissé le premier film. Un peu long, ce film apporte un vent de fraîcheur nécessaire pour la nouvelle génération. Le charme des années 80' en moins. Jackie Chan comme toujours fait du Jackie Chan, s'il te donne des boutons, passe ton chemin.

Icare (2017)

 

La Russie a été reconnue coupable d'avoir organisé un véritable système de dopage d'état pour plusieurs olympiades, notamment aux JO d'hiver de Sotchi. À la tête de ce système, on retrouvait Grigory Rodchenkov. Ce documentaire explique comment il est passé de directeur du labo de Moscou à lanceur d'alertes aux États-Unis pour finir par risquer sa vie pour dénoncer tout ce système.

Pourtant à la base, le réalisateur voulait juste avoir quelques conseils pour se doper en vue d'une course cycliste, histoire de prouver qu'il est facile de tricher. Il ne s'attendait pas par la suite à devoir organiser la fuite de Rodchenkov de Russie et de révéler l'un des plus grands scandales de ces dernières années.

Notre avis

Ce documentaire est passionnant à tous points de vue. D'abord, car il permet de s'immiscer dans le milieu du dopage qui touche un grand nombre de sports. Mais ensuite, car on peut se rendre compte de l'effet de ces produits dopant, le réalisateur les testant lui-même. D'une petite affaire, on se dirige petit à petit vers un scandale planétaire. De plus, le réalisateur n'épargne personne, et c'est ce qui rend son documentaire encore plus puissant. It's must see!

7. The Blind Side (2009)

 

Leigh Anne Tuohy, joué par Sandra Bullock, aperçoit un jeune garçon se promenant le long de la route par un jour de pluie. Sans veste, il semble complètement perdu. Quand elle apprend qu'il n'a pas d'endroit où dormir, elle lui propose le gite. De là, va démarrer une série d’événements qui va bouleverser la vie des deux protagonistes.

Michael se met à fréquenter l'école et intègre une équipe de football américain. Timide, Michael se détache difficilement de son passé que l'on devine assez difficile. Mais en intégrant sa famille d'adoption, il va petit à petit retrouver goût à la vie.

Notre avis

Il s'agit du film de la liste qui parle le moins de sport, mais il vaut vraiment le coup d'oeil. Ce film se base encore une fois sur une histoire réelle ce qui renforce la qualité du film et notre intérêt. Tu auras deviner qu'il s'agit d'un film rempli de bonnes valeurs, mais il est assez subtile que pour ne pas verser dans le mélodrame. Sandra Bullock est parfaite dans le rôle de la garce de service qui va petit à petit revenir sur Terre. Un film parfait pour te redonner le moral!

La rage au ventre (2015)

 

Ici, plus question de mélodrame. On est dans le sport, le vrai. Billy Hope, rôle incarné par Jake Gyllenhaal, est un boxeur professionnel pour le moins agressif qui domine son sport. Mais son comportement agressif va finir par le rattraper: la mort de sa femme qu'il aime plus que tout. Pire, il est ensuite privé de la garde de sa fille. Tout son monde fait de faste et de paillettes s'effondre. De là va démarrer la rédemption. Et ça passera par la boxe bien sûr.

Notre avis

On ne compte plus les films de boxe américains. La trame n'a rien d'original non plus avuons-le. Et pourtant, le réalisateur surprend par la finesse de son propos. Rythmé, profond et attachant, il s'agit un film qui utilise le sport pour faire un passer un message, comme souvent. Ça vaut vraiment le coup d'oeil.

Déjà lu?