Voici le top 9 des drames à regarder sur Netflix

Un savant mélange entre les meilleurs drames de Netflix et les grands classiques disponibles dans le catalogue. Voici notre top 9 des films à ne pas manquer!

Netflix, ce n'est pas que des séries, c'est aussi un énorme catalogue de films. Entre propres productions et grands classiques du cinéma, on poursuit notre série pour te faire découvrir tous les joyaux du service de vidéo à la demande.

Après les meilleurs films, les films d'action, les films d'horreur et les meilleurs documentaires, on te propose maintenant les meilleurs drames.

9. Le Dernier jour de ma vie

 

Un petit air de déjà vu: Le Dernier jour de ma vie utilise la même recette qu'Un jour sans fin, un classique de la comédie interprété par Bill Muray et Andie McDowell. Il s'agit d'une journée qui se répète éternellement.

Sauf qu'ici, c'est un petit peu plus sérieux. Une élève de rhéto vit continuellement le dernier jour de sa vie - provoqué par un accident de voiture - jusqu'à ce qu'elle fasse les choses bien. Ça passe par s'intéresser aux bonnes personnes et éviter les pièges faciles de la vie. Sans révolutionner le genre, Le Dernier jour de ma vie amène un véritable vent de fraîcheur avec des interprètes à la hauteur. Idéal pour une soirée canap'.

8. Mudbound

 

Mudbound n'est pas un simple film sur l?esclavagisme des champs de coton dans le sud des ats-Unis. Le film est bien plus complexe et mêle l'histoire d'une famille de noirs dans les années 40 dans le Mississippi à celle d'une famille blanche de Memphis.

L'histoire se concentre sur les deux jeunes fils de la famille, partis combattre ensemble pendant la guerre. Leur destin, une fois rentrés au pays, va prendre un tout autre chemin. Pour une simple raison: la couleur de leur peau n'est pas la même.

Un film intelligent qui évite les clichés, mais qui nous met face à la réalité de l'avant et de l'après-guerre, avec une différence de traitement qui est encore d'actualité aujourd'hui. À ne pas manquer!

7. Old Boy

 

Si tu n'as jamais maté Oldboy et que tu as le cœur bien accroché, précipite-toi dessus. Quelques avertissements quand même: il y a du sang, de la violence brute, de la psychanalyse et une fin en apothéose qui peut en dégouter plus d'un. Bref, tout ce qu'on aime dans le cinéma coréen avec ce divin mélange entre poésie et coup de marteau dans la tête.

Lors de sa présentation au Festival de Cannes 2004, Oldboy a médusé l'assemblée. Il est reparti avec le Grand prix du jury et une dizaine de récompenses à travers le monde.

6. To The Bone

 

L'anorexie est un sujet tabou qui touche pourtant des millions de personnes à travers le monde, dont beaucoup de jeunes. C'est cela dont il est question dans ce film qui raconte le combat d'Ellen, 20 ans, incarnée par la brillante Lily Collins. Aidée par un psychologue (Keanu Reeves) et par ses potes du centre spécialisé dans lequel elle tente de remonter la pente, la jeune fille va devoir surmonter bien des épreuves pour retrouver l'appétit et la volonté de lutter contre l'anorexie.

Pas toujours très drôle ce genre de sujet. Et pourtant, à coup sûr, tu auras le sourire aux lèvres, et quelques larmes aussi évidemment. Un film captivant.

5. Okja

 

Attention, petit bijou. On va mettre de côté la polémique qui avait suivi sa diffusion au Festival de Cannes (le monde du cinéma n'aime pas trop Netflix) pour se concentrer sur le plus important: le film. Ici, on suit le combat d'une petite fille qui ne veut pas que le gentil monstre avec qui elle a grandi se retrouve dans nos assiettes à cause d'une multinationale qui ne pense qu'à en faire des steaks (entre autres). Véritable plaidoyer pour le végétarisme, le film dénonce les ravages et les dangers de l'élevage intensif.

Une fable qui te fera réfléchir sur ta consommation de viande, mais qui ne te transformera peut-être pas en vegan pour autant. À voir!

4. Brain On Fire

 

La très talentueuse Chloë Grace Moretz y joue le rôle d'une toute jeune journaliste dynamique et remplie de rêves du New York Post. Mais plus les semaines passent, plus son état de santé se détériore. Entre convulsions, crises de nerfs et hallucinations, Susannah Cahalan sombre dans la catatonie.

De mauvais diagnostics en mauvais diagnostics, un médecin parvient finalement à mettre le doigt sur ce qui cloche. En ressort un film bouleversant, émouvant, une véritable descente aux enfers amoindrie par les proches de la jeune journaliste. Une des plus belles réussites de Netflix à ce jour.

3. La Ligne rouge

 

Plus qu'un film de guerre, La Ligne rouge est un drame psychologique. Chaque soldat y a son caractère, ses forces et ses faiblesses, mais au bout du compte, tous en ressortent lessivés, changés à jamais. Assurément l'un des films les plus réussis de l'immense Terrence Malick.

Près de trois heures de spectacle dans un décor paradisiaque pour dénoncer l'absurdité de la guerre, en l’occurrence celle du Pacifique qui opposait Américains et Japonais en 1942. Un chef-d'oeuvre fait de monologues intérieurs, de courage, mais aussi de pas mal de lâcheté. Bref, un film d'hommes, en témoigne le casting comme toujours pléthorique: Sean Penn, John Cusack, Elias Koteas, Nick Nolte, John Travolta, George Clooney, Jared Leto, Woodie Harrelson et bien d'autres.

Un film à voir au moins une fois dans sa vie.

2. Beasts of No Nation

 

C'est le premier film produit par Netflix et il avait marqué l'opinion, au point d'être cité pour les Oscars. Adapté du roman du même nom, ce film raconte l'histoire d'Agu (Abraham Attah), enfant devenu orphelin à cause d'un conflit dans son pays en Afrique (le pays n'est expressément pas nommé mais ressemble au Ghana). Enrôlé par une armée rebelle avec à sa tête un chef psychopathe (l'excellent Idriss Elba) il devient l'un de ses trop nombreux enfants-soldats avec tout ce que cela implique: armes, violence, drogue. Un film puissant.

Présenté à la Mostra de Venise 2015, Abraham Attah recevra le prix d'interprétation du meilleur espoir. Idris Alba obtiendra lui le Golden Globes 2016 du meilleur second rôle.

1. There Will Be Blood

 

Les films Netflix, c'est bien. Mais ils ne boxent pour l'instant pas dans la même catégorie que les chefs-d'oeuvre du cinéma. There Will Be Blood en fait définitivement partie. Et ça tombe bien puisqu'il fait aussi partie du catalogue.

Parfois lent, dans des décors grandioses, avec une musique souvent stridente, There Will Be Blood est une fresque historique de conquête de l'ouest, celle de la ruée vers l'or noir: le pétrole. Daniel Day Lewis, l'homme aux trois Oscars, y interprète Daniel Plainview, un homme violent et un père inattentif assoiffé par le gain. Un des plus grands films du 21e siècle tout simplement. Merci Netflix!

Déjà lu?