La FIFA enquête sur les célébrations de Xhaka et Shaqiri lors de Serbie-Suisse

Vendredi soir, un peu de politique s'est invitée dans le stade de Kaliningrad. Pour célébrer leur but respectif, les Suisses Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri ont imité un aigle avec leurs mains, faisant référence à l'Albanie. Une provocation selon la Serbie. Résultat: la FIFA a décidé de sanctionner les deux joueurs. 

Vendredi soir, la Suisse s'est imposée contre la Serbie dans un match complètement fou. Malgré tout, l'aspect sportif est passé au second plan. La faute à deux joueurs: Granit Xhaka et Xherdan Shaqiri. Ce sont les deux suisses qui ont permis à leur pays de remporter les 3 points dans ce match du groupe E.

Mais au moment de marquer, les deux joueurs d'origine kosovare et albanaise ont formé un aigle avec leur main en l'honneur de l'aigle présent sur le drapeau de l'Albanie. Même si Granit Xhaka est né en Suisse de parent Kosovar, Shaqiri, lui, est né au Kosovo et avait du fuir son pays à cause de la Serbie. Alors, cette célébration a été considérée comme une "provocation honteuse" par la Serbie même si les joueurs ont assuré "qu'il ne fallait pas en faire une affaire d'état".

Enquête de la FIFA

Malheureusement pour les deux joueurs, la FIFA n'accepte pas les messages politiques dans les stades. Alors, la FIFA va lancer une enquête à l'encontre des deux Suisses qui risquent une sanction. On ne connait pas encore la nature de cette éventuelle sanction mais en tout cas, la fédération suisse s'est déjà défendue par le biais de son porte-parole Claudio Sulser. Il assure que ces célébrations n'étaient que "des réactions spontanées des joueurs sans message politique derrière."

Difficile de nous faire avaler ça tout de même. Il faut l'avouer, ces célébrations ressemblaient à une petite vengeance de la part des joueurs qui ne cautionnent pas ce qu'a fait la Serbie avec le Kosovo qui n'est indépendant que depuis 2008, la faute à la Serbie qui n'était pas motivé à l'idée de perdre un de ses territoires.

Déjà lu?