À partir de ce dimanche, les femmes peuvent conduire en Arabie Saoudite

C'est un jour historique en Arabie Saoudite: à partir d'aujourd'hui, les femmes peuvent conduire librement. Le Royaume saoudien était le seul pays du monde qui refusait le permis de conduire à la gente féminine. C'est désormais de l'histoire ancienne et le pays rentre dans une nouvelle ère, ou presque. 

Avant ce dimanche, les femmes ne pouvaient pas prendre le volant en Arabie Saoudite. C'était le seul pays du monde où une telle interdiction sévissait encore. Mais à partir de ce dimanche: c'est terminé. Désormais, les femmes saoudiennes vont pouvoir aller aux travail ou faire leurs courses toutes seules sans avoir besoin de leur mari ou d'un chauffeur.

Cette mesure avait été annoncée fin 2017 mais elle ne devient effective que ce dimanche. C'est un pas de géant vers l'égalité des sexes dans ce pays ultraconservateur: "Les femmes en Arabie saoudite vivent dans un système patriarcal. Leur donner le volant aidera à défier les normes sociales et de genre qui entravent la mobilité, l'autonomie et l'indépendance" explique Hana al-Khamri, auteure d'un livre à paraître sur les femmes dans le journalisme en Arabie saoudite.

Vision 2030

Cette mesure intervient dans le cadre de Vision 2030, un plan de d eloppement mis en place par le gouvernement saoudien en 2016. L'objectif est de diversifier l'économie saoudienne pour ne plus dépendre uniquement du pétrole, le principale source de revenus du pays. Ce plan de développement passe également par des mesures sociales comme donner l'autorisation aux femme de conduire.

Mais cette mesure sociale saoudienne aura évidemment de gros impacts économiques. Car si les femmes conduisent, cela fait des millions de conducteurs supplémentaires. En effet, trois millions de femmes pourraient commencer à conduire d'ici 2020 selon le cabinet de consultants PricewaterhouseCoopers. De plus, cela devrait stimuler l'emploi des femmes. Et selon une étude de Bloomberg, cela devrait ajouter 90 milliards de dollars à l'économie saoudienne d'ici 2030.

Ce n'est pas le seul geste réalisé à l'égard des femmes. Désormais, les Saoudiennes peuvent se rendre dans les salles de cinéma et même aller dans les stades pour regarder du foot. Des activités complètement banales chez nous mais exceptionnelles en Arabie Saoudite. Par ces mesures, le gouvernement saoudien montre sa volonté de revenir à un "islam modéré".

Tutelle

Mais malgré tout, tout n'est pas encore rose pour les femmes saoudiennes. Car en effet, le principe de tutelle est toujours d'application en Arabie Saoudite. Le principe est simple: les femmes doivent demander l'autorisation à leur mari ou leur frère pour faire telle ou telle activité. Elles ne peuvent ni voyager, ni étudier, ni travailler sans autorisation de leur mari ou d'un homme de leur famille, ni manger seules dans un restaurant.

Évidemment, le fait de pouvoir conduire va limiter ce principe de tutelle puisque de fait, les femmes seront plus libre dans leurs déplacements. Il y a donc encore énormément de boulot avant que les femmes puissent jouir des mêmes droits que chez nous mais ce dimanche, le premier pas est fait.

Déjà lu?