Comme par magie, les Diables Rouges sont devenus des favoris aux yeux de la presse internationale 

Après une entrée en matière un peu poussive contre le Panama, les Diables Rouges ont mis tout le monde d'accord samedi après-midi contre la Tunisie. Eden Hazard et Romelu Lukaku ont séduit toute la Belgique mais aussi le monde entier. Désormais, aux yeux de la presse internationale, la Belgique fait office de favoris pour la victoire finale. 

Après Belgique-Panama, la presse étrangère n'avait pas été tendre avec les Diables Rouges. On parlait d'une Belgique "apathique" qui signait une première mi-temps "honteuse" face à la plus faible équipe de cette Coupe du monde. Mais après le fameux Belgique-Tunisie de ce samedi, les avis de la presse internationale ont diamétralement changé. Désormais, la Belgique est favori dans ce tournoi pour le moins surprenant.

"En démonstration"

Du côté de l'Equipe en France, on souligne la bonne performance de la Belgique, "une équipe en démonstration" ce samedi après-midi en précisant tout de même les largesses défensives de la Tunisie. En Espagne, du côté du journal El Pais, on n'hésite pas à qualifier les Diables de favoris pour la victoire finale: "La Belgique continue de montrer pourquoi elle est une favorite de cette Coupe du monde en Russie." Même chose pour le quotidien allemand Die Welt: "la Belgique devient de plus en plus le garant du jeu attrayant et se positionne comme l’un des favoris pour le titre, ce n’est plus un secret."

Du côté de l'Angleterre, les critiques sont globalement très positives. C'est plutôt surprenant puisque les médias britanniques avaient bien descendu les Diables après Belgique-Panama. Du côté de The Sun, on se demande comment arrêter les Belges de marquer. "Les Diables rouges étaient tout simplement déchaînés contre la Tunisie" commente le tabloïd. Pour le très sérieux The Guardian, La Belgique est clairement à la hauteur de toutes les autres équipes engagées dans ce Mondial: "les joueurs de Martinez ont montré leurs intentions, en engrangeant un maximum de points, en marquant facilement et en se positionnant comme une équipe qui veut être à la hauteur des autres favoris de la Coupe du Monde."

Chez The Independent, on s'inquiète un peu pour les Three Lions anglais, prochains adversaires des Diables: "La mauvaise nouvelle est que la Belgique a l’air vraiment plutôt bien. La bonne nouvelle pour l’Angleterre est que la 2e place du groupe G, si c’était son destin, pourrait être l’une des routes les plus favorables aux demi-finales qu’une équipe puisse espérer." Enfin, de l'autre côté de l'Atlantique, on voit la Belgique comme réel favori pour la victoire finale comme l'annonce le New York Times et le Washington Post.

Il ne reste plus qu'à assumer ce statut de favori. Et ça passe par le match contre l'Angleterre jeudi prochain à 20h

Déjà lu?