À vouloir sa liberté, la lionne du zoo de Planckendael a finalement été abattue

Triste fin pour la lionne du zoo de Planckendael qui s'était échappée ce jeudi matin. Après deux tentatives d'anesthésie, les équipes d'intervention sur place ont finalement dû l'abattre. 

C'était la panique ce jeudi matin au zoo de Planckendael, dans la région de Malines. Vers 9h45, une lionne s'est échappée de son enclos, alors que le parc n'avait pas encore ouvert.

Aussi vite, des équipes du zoo sont intervenues pour tenter de neutraliser le félin. Mais la lionne semblait plus rusée qu'eux; si bien qu'elle a réussi à se balader en toute liberté toute la matinée au sein du parc.

Les visiteurs évacués

Les quelques visiteurs présents après l'ouverture du parc (qui ouvre à partir de 10h), ont été évacué et mis en sécurité dans un restaurant à côté du zoo. Le personnel du parc animalier avait également demandé aux visiteurs de rester enfermés le temps que la lionne soit capturée.

Une triste fin

Finalement, les équipes n'ont jamais réussi à l'intercepter. Les forces spéciales sont alors arrivées sur place et le plan d'intervention a été déclenché. Elles ont attendu jusqu'au dernier moment avant de neutraliser la bête. Malheureusement, après deux tentatives échouées d'anesthésier l'animal, les forces spéciales ont finalement dû l'abattre.

Le parc a rouvert ses portes vers 12h15 et le zoo de Planckendael a rassuré tout le monde dans un dernier tweet: "Personne parmi les visiteurs ou le personnel n’a été mis en danger". Actuellement, les circonstances de cet incident ne sont pas encore connues, mais désormais, une question ressort néanmoins de cette affaire: était-ce vraiment utile de tuer cette lionne?

GAIA réagit

Si le Zoo de Planckendael a affirmé que les tentatives d'anesthésie avaient été infructueuses, GAIA a réagit à ce sujet et demande une enquête approfondie afin de déterminer les circonstances précises de cette intervention. Dans un communiqué, le président de GAIA, Michel Vandenboshc s'interroge: "Est-ce que la police a fait preuve d'une mentalité de cow-boy, ou est-ce que Planckendael ne disposait d'aucune procédure d'urgence pour éviter la mort d'animaux en fuite ?". Il accuse la police d'avoir une facilité flagrante dès qu'il s'agit d'activer leur gâchette face aux animaux et se demande surtout si ce ne sont pas des "incompétents" qui sont intervenus. Alors, abattre cette lionne aurait-il réellement pu être évité? Pour l'instant, le Zoo de Planckendael n'a rien communiqué d'autres.

Sur les réseaux sociaux, les internautes aussi réagissent et s'offusquent de cet acte:

Certains appellent même au boycott du parc

D'autres en ont profité pour faire un peu d'humour dans ce climat tendu..

Déjà lu?