Côte d'Opale: les bons plans pour des vacances au top 

Si tu as besoin de petites vacances et que tu as fait le tour de la côte belge, alors pourquoi ne pas tenter la Côte d'Opale? Voici quelques bons plans. 

Le problème avec la côte belge, c'est qu'on en fait rapidement le tour. Ton séjour sur le littoral belge se résume à quelques allers-retours sur la digue ou la plage, une crasse bière à un café avec vue sur mer, une tomate crevette et de l'argent dépensé dans les luna park.

Alors, pour profiter des mêmes avantages de la côte belge dans un lieu bien plus dépaysant, rien de tel qu'un petit séjour à la Côte d'Opale en France. Entre mer, campagne et falaises, les promenades qu'offre cette région valent largement le coup. Voici un petit guide pour optimiser ton week-end français.

Wissant, une village trop kiki

Au fil des années, le petit village de Wissant est presque devenu une enclave belge tant les touristes du plat pays y sont nombreux. Il faut dire que le charme de ce petit village de pêcheurs a bien des qualités. Son atout principal? Sa localisation. Wissant se trouve à équidistance du Cap Blanc-Nez et du Cap Gris-Nez. Si tu ne connais pas, il s'agit de deux falaises qui s'enfoncent dans la manche créant ainsi une longue plage qui semble être protégée et surveillée par les deux caps.

Alors, Wissant devient le point de départ de dizaines de promenades magnifiques autour et sur ces deux caps. Le village se démarque également grâce à la verdure que l'on trouve à l'intérieur des terres. Il suffit de marcher un petit peu pour découvrir les énormes prairies vallonnées qui forment un véritable patchwork de couleurs. Le petit plus par rapport à nos compagnes belges, c'est qu'on les parcourt avec l'air de la mer. Et ça, ça fait toute la différence. Mais on reviendra sur les promenades et randonnées plus tard.

Niveau activités, Wissant n'offre pas grand chose il faut l'avouer. Car ça reste avant tout un village de pêcheurs. Tu as de quoi manger, boire, dormir et c'est à peu près tout. La digue n'est pas très grande et les cuistax n'existent pratiquement pas chez nos voisins français. Tu peux donc profiter des 12 kilomètres de plage et des activités propres aux étendues de sable: char et planche à voile, kitesurf et bien sûr cerf-volant.

Randonnées

Loin des casinos, luna park et mini golf, la Côte d'Opale pousse à la contemplation de la nature. Pour ce faire, des dizaines de randonnées existent mêlant plages, campagnes et falaises. Plein de possibilités s'offrent à toi: tu peux partir de Wissant pour rejoindre le Cap Blanc-Nez ou Gris-Nez par la plage ou passer par l'intérieur des terres.

On a une super balade à te proposer: tu pars de Wissant et tu te diriges vers Hervelinghen. Dans ce petit village sans intérêt, tu verras des panneaux de randonnée indiquant la direction du Mont de Sombre. Il s'agit d'une sorte de butte où l'Homme n'a pas encore élu domicile. Seuls quelques chasseurs guettent les lièvres et faisans et troublent l'ordre naturel. Après une mini ascension de rien du tout, tu arriveras en haut et là: PAF! Une magnifique vue sur la mer, les côtes anglaises (par temps dégagé) et les prairies vallonnées s'offre à toi. Du sommet, continue vers le village d'Escalles au pied du Cap Blanc-Nez.

Deux choix s'offriront à toi: soit monter le cap Blanc-Nez, soit marcher le long des falaises pour retourner à Wissant et te descendre quelques bières au PMU du coin en guise de récompense. Car mine de rien, cette petite balade fait une dizaine de kilomètres. Mais cette rando ne reste que dans la terre des 2 caps. Tu peux également choisir de partir à l'extérieur de cette zone en allant vers Audresselles par exemple. Bref: tu as l'embarras du choix, tout est magnifique dans la région. Trouve-toi une carte des sentiers et randonnées, fais ton baluchon et tu es parti!

Seconde Guerre mondiale

La Côte d'Opale est aussi une région chargée d'histoire. Car pendant la Seconde Guerre mondiale, Wissant et ses environs étaient occupés par les Allemands. Ceux-ci craignaient un débarquement américain sur les plages de la zone. Alors, tu trouveras un nombre incalculable de bunkers sur les plages et collines des alentours.

Malheureusement, ces énormes structures en béton font office de squat et sentent un peu la pisse et la bière. Mais malgré tout, ils sont quand même cool à visiter et permettent aux plus jeunes de jouer pendant une promenade.

Bien sûr, il existe des musées et lieux à visiter directement liés à la Seconde Guerre mondial. Le lieu le plus marquant de la région est la Forteresse de Mimoyecques. Attention ça fait froid dans le dos: il s'agit d'un gigantesque édifice sous-terrain imaginé par Adolf Hitler. Celui-ci servait à tirer des missiles à charges multiples pour bombarder Londres. Tu pourras arpenter les multiples galeries, découvrir les canons de lancement et toute l'histoire de la construction de cette forteresse macabre.

Dans le même style, il y a le Blockhaus d'Eperlecques, le plus gros bunker du nord de la France. Un monstre de 90.000 tonnes de béton. Il servait également à balancer des missiles sur Londres mais aussi sur Anvers. Et si la Seconde Guerre mondiale te passionne, tu peux aussi te rendre à Calais où un musée est spécialement dédié à cette sombre période.

Nausicaa

Le plan parfait si tu as des enfants ou si la météo n'est pas clémente: Nausicaa! C'est tout simplement le plus grand aquarium d'Europe, situé à Boulogne-Sur-Mer. Surtout que plusieurs nouveautés ont été installées récemment. Une des parties de l'aquarium s'articule autour d'un bassin gigantesque où se côtoient plusieurs espèces de poiscaille. Tu peux observer ce bassin depuis différents points de vues pour être sûr de ne louper aucune espèce.

C'est bien simple, on compte pas moins de 58.000 animaux répartis dans 70 aquariums. Cela va des méduses aux poissons clown en passant par les raies (caressable!) et les requins. De nouveaux requins ont élu domicile et ils sont plutôt impressionnants. Rien que pour eux, tu peux te taper la route jusque Boulogne qui, il faut le dire, n'est pas une ville très sexy.

La visite de Nausicaa se termine par le bassin des otaries, des manchots et des reptiles histoire de passionner jusqu'au bout les enfants et même les adultes. L'aquarium se trouve vraiment pile devant la plage de Boulogne donc tu peux même terminer la journée sur le sable avec une bonne glace. Bon plan même si le billet d'entrée est un peu cher: 25,90€ pour les adultes et 19€ pour les enfants.

Mais si tu veux voir des animaux sans dépenser un seul euro, tu peux aller à Berck-Sur-Mer. Sur la plage à marée basse, des dizaines de phoques viennent se prélasser pendant plusieurs heures. Le bon plan.

Tour des villes

La Côte d'Opale ne se limite pas aux deux caps et à Wissant. Plusieurs villes peuvent être visitées même si sur le papier elles ne donnent pas forcément envie. Tu as plusieurs choix: Calais, Dunkerque ou encore Boulogne-Sur-Mer. Dans chacune des villes, il y a quelque chose à voir.

À Boulogne, il y a Nausicaa comme on l'a dit mais aussi toute la vieille ville qui se laisse visiter sans problème. Comme un peu partout dans le nord de la France, la ville dispose d'un vieux beffroi de 37 mètres datant du 12e siècle. Ce beffroi est le point culminant de toute la vieille ville fortifiée. L'hôtel de ville, lui aussi, vaut le coup d'oeil. Un chouette lieu chargé d'histoire à visiter.

À quelques kilomètres de là, tu as Calais qui dispose elle aussi de son beffroi haut de 75 mètres. Tu peux y monter tout en haut pour profiter du magnifique panorama sur toute la région. À Calais, tu peux également faire un tour à la Citadelle dont la construction date de 1564. Le lieu est entièrement accessible au public à l'image de la citadelle de Namur.

Enfin, à Dunkerque, tu pourras également admirer le beffroi. Il est moins beau que ses frangins de Calais et Boulogne mais il date tout de même de 1558 et il est lui aussi accessible au public.

Le Touquet

La ville du Touquet est un cas un peu particuliers de la Côte d'Opale. Contrairement à la plupart des villes de la région, le Touquet est clairement une ville bourgeoise. Tu le comprends direct en arrivant à l'entrée du patelin: un ENORME palace/casino t'accueille avec ses Lamborghini garées sur le parking. Tu fais quelques pas et tu tombes sur la rue commerçante avec ses magasins un peu "chicos" et les restaurants hors de prix. Et ensuite, tu débarques sur la côte et il n'y a... rien. Ah si, un autre parking.

Il y a heureusement quelques jolies balades à faire dans les dunes et le long de la mer. Mais à part ça, ce n'est pas foufou. Surtout que architecturalement parlant, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent. Pas de beffroi ou vieux bâtiment à visiter. Le Touquet est surtout un lieu de sortie privilégié par les Parisiens qui cherchent un peu d'air marin et quelques boites de nuit. En gros, si tu veux faire la fête et flamber: va au Touquet. Tu y verras peut-être Emmanuel Macron et sa femme en plus.

Déjà lu?