Sympa l'invasion sur Facebook: les pubs vidéo en lecture automatique vont débarquer dans tes conversations Messenger

Plus aucune limite. Facebook a maintenant décidé d'intégrer des vidéo publicitaires en lecture automatique sur Messenger. Ces pubs invasives débarqueront dans un premier temps dans les conversations d'un petit groupe test d'utilisateurs. Mais le reste des membres du réseau social ne devraient pas patienter trop longtemps avant de pouvoir les apprécier eux aussi.

Avec WhatsApp, Messenger est devenu aujourd'hui l'application numéro un pour envoyer des messages à nos potes. À l'heure actuelle, plus grand monde n'envoie des SMS, sauf à sa famille ou sauf si l'on se trouve dans une zone sans WiFi et qu'on l'on a épuisé toute sa consommation de data. Personne n'a donc envie de voir ses conversations Messenger polluées par des publicités.

Mais Facebook, lui, n'en a cure. Après avoir introduit il y a quelques mois des contenus sponsorisés entre les conversations sur Messenger - et avoir imprégné tout ton fil d'actualité de pubs d'année en année - le géant a décidé de passer à l'étape supérieure. Il a ainsi confirmé au site Quartz son plan de déployer également des vidéos publicitaires sur Messenger. Donc, plus seulement des pubs statiques! Et c'est là que tu dis: oh non, pitié.

Dès lundi prochain

Comme c'est déjà le cas sur ton fil d'actualité, les vidéos se joueront automatiquement entre tes discussions, à mesure que tu les feras défiler de haut en bas et de bas en haut. Et cela ne saurait tarder, puisque les premières vidéos publicitaires débarqueront sur le Facebook Messenger d'un "petit groupe d'utilisateurs" dès lundi prochain (le 25 juin).

L'entreprise de Mark Zuckerberg reconnaît toutefois que les utilisateurs utilisent Messenger d'une manière différente de Facebook ou Instagram et se veut donc rassurante sur le côté intrusif des vidéos. "Nous diffuserons des publicités vidéo de manière progressive et réfléchie. Les gens qui utilisent Messenger chaque mois sont notre priorité absolue et ils garderont le contrôle de leur expérience", a-t-elle déclaré dans le communiqué transmis au site économique.

Un "contrôle" bien relatif

Mais justement ce mot "contrôle" pose question. Car il est déjà sûr que tu ne seras pas en mesure de désactiver complètement les pubs vidéo en lecture automatique sur l'application. Au mieux, tu pourras en masquer ou en signaler certaines et régler toi-même tes préférences de ciblage publicitaire, comme tu peux en réalité déjà le faire sur Facebook.

Mais le bien-être de l'utilisateur dans tout cela? Ce n'est pas gagné puisque le réseau social croit dur comme fer que ces vidéos invasives ne changeront rien aux habitudes de consommation des gens. "Nous ne savons pas encore [si cela fonctionnera]. Mais lorsque nous avons testé les publicités basiques, nous n'avons noté aucun changement dans la façon dont les gens utilisent la plateformes et dans le nombre de messages qu'ils envoient", précise au site Recode Stefanos Loukakos, le chef de la publicité sur Messenger. "La vidéo pourrait avoir un impact un peu différent, mais nous ne le croyons pas", conclut-il.

C'est sûr que se faire envahir l'écran d'une grosse vidéo de pub, tout le monde va kiffer...

Déjà lu?