Le Canada légalise le cannabis et pas seulement pour un usage médical

Dès septembre, tu pourras légalement acheter et consommer de la marijuana à titre récréatif au Canada. Le Sénat a approuvé la loi qui l'autorise. 

Le Canada est le premier pays du G7 à légaliser le cannabis: tu pourras y acheter et consommer légalement de la marijuana dès le mois de septembre. L'idée derrière la loi du Cannabis Act est que le cannabis sera toujours consommé, que la vente soit légale ou non. Avec cette loi, le premier ministre Justin Trudeau espère mieux lutter contre le marché noir. C'était d'ailleurs l'une de ses promesses électorales de 2015.

Différentes lois par état

L'application de cette légalisation dépendra de chaque état. Cela signifie que tu pourras fumer en rue dans certaines régions mais pas dans d'autres. L'âge auquel tu pourras consommer de la marijuana variera également d'un État à l'autre. Qui sera autorisé à vendre de la marijuana et de quelle manière, cela aussi sera strictement réglementé.

Ce n'est pas très différent de cet autre grand pays où la marijuana est autorisée: les Pays-Bas. Là aussi, les coffee shops sont strictement réglementés: ils ne peuvent stocker qu'une certaine quantité de marijuana (environ un demi-kilo) et une carte d'identité néerlandaise est demandée le long de la frontière avec la Belgique. En Belgique, ceci n'est pas autorisé, bien que la marijuana à usage médical soit autorisée dans certains cas, comme pour la sclérose en plaques.

Aussi aux États-Unis

La politique au Canada sera très ouverte. Même dans certains états du voisin américain, la vente et l'achat de cannabis sont maintenant autorisés. Par exemple, tu peux acheter de la marijuana au Nevada, en Alaska, en Oregon, au Colorado et à Washington: environ 30 grammes par personne. Tu dois seulement avoir 21 ans. L'usage médicinal pourrait également être autorisé dans d'autres pays. Un débat sur la légalisation du cannabis fait actuellement rage en Grande-Bretagne - le parti des LibDems est à fond dessus -, mais la question est loin de faire l'unanimité.

Le Sénat canadien a approuvé la proposition à 52 voix contre 29. Le Premier ministre Justin Trudeau a déclaré sur Twitter: "Il était trop facile pour les enfants de se procurer de la marijuana et pour les criminels d'en profiter, et aujourd'hui nous changeons cela."

Déjà lu?