Apprendre la Brabançonne à l'école, la nouvelle idée de la ministre de l'Éducation

Et si l'on apprenait la Brabançonne à l'école, propose la ministre de l'Éducation Marie-Martine Schyns (cdH)? Histoire de savoir ce qu'on chante avant un match de foot, par exemple.

En cette p iode d'exaltation patriotique que représente la Coupe du monde, plusieurs occasions de chanter la Brabançonne vont se présenter aux Belges. Mais combien d'entre nous connaissent parfaitement les paroles de l'hymne national et combien savent réellement dire de quoi il retourne?

C'est ce qui dérange la ministre de l'Éducation en Fédération Wallonie-Bruxelles Marie-Martine Schyns (cdH). La ministre a pour projet d?intégrer l?apprentissage de la Brabançonne aux programmes scolaires, révèle Sudpresse ce mercredi. L'idée n'est pas de l'apprendre bêtement sans comprendre, ni même de l'apprendre par c?ur, mais d'expliquer son histoire, son rôle patriotique et son aspect symbolique.

Qui la connaît par c?ur?

D'ailleurs, qui connaît cette hymne par c?ur et dans son entièreté? La ministre elle-même avoue avoir quelques lacunes. "Pour Mme Schyns, c?est important. Elle connaît d?ailleurs bien notre hymne. Pas entièrement mais une bonne partie", a confié son porte-parole à Sudpresse.

Si la matière peut sembler à première vue rébarbative, rappelons qu'elle peut être très utile. Cela peut éviter de vivre certains désagréments public, comme l'a vécu en 2007 celui qui allait être notre Premier ministre, le CD&V Yves Leterme.

 

Déjà lu?