Fin du suspense: ni Thomas Vermaelen ni Vincent Kompany ne disputera le match Belgique-Panama

Roberto Martinez le confirme: Thomas Vermaelen ne sera pas de la partie pour disputer le premier match de la Belgique en Coupe du monde, contre le Panama ce lundi. Et Vincent Kompany alors? Les choses se présenteraient encore plus mal pour l'ancien capitaine de l'équipe.

Ce n'est pas une grosse surprise, même si on gardait une once d'espoir de voir nos deux Diables rouges remis sur pied pour le match d'entrée de la Belgique en Coupe du monde. D'autant plus que Laurent Ciman, sélectionné comme joker médical, est rentré en Belgique ce samedi. Si Roberto Martinez ne l'a pas utilisé en remplacement, c'est donc que Vincent Kompany et Thomas Vermaelen ont été jugés aptes à monter sur le terrain. En tout cas, c'est ce que l'on pensait, et à tort.

"Thomas Vermaelen peut être médicalement capable pour les prochains matches. Il n'est pas avec nous ici à Sochi et travaille à Moscou", peut-on ainsi lire, des mots de Martinez, dans un message posté sur le compte Twitter officiel des Diables rouges. Vermaelen n'avait d'ailleurs pas été aperçu dans la team qui s'entraînait ce samedi à Sochi, en vue du match contre le Panama, ce lundi à 17h (heure belge) au stade Ficht.

"Il était en avance sur son calendrier au cours des dernières semaines, il est toujours dans les temps actuellement. Le plan a toujours été de le préparer pour le deuxième match de groupe", a justifié le sélectionneur national pendant la même conférence de presse. Mais rassure-toi, le défenseur du FC Barcelone devrait être apte à disputer le deuxième match des Diables, le 23 juin contre la Tunisie. En tout cas, on l'espère!

Et Vincent Kompany?

Martinez a également donné des nouvelles de l'ancien capitaine des Diables rouges, également blessé. "Vincent Kompany pourrait être disponible pour le troisième match". Ce conditionnel "pourrait" laisse déjà présager le pire...

Petit rappel médical, Kompany s'est blessé à l'aine lors du match de préparation du Mondial contre le Portugal (0-0), le 2 juin dernier. Vermaelen, lui, s'est fait une déchirure aux ischio-jambiers droits au cours d'un match qu'il disputait avec son club, le FC Barcelone, face au Levante, le 13 mai dernier. Depuis, il n'a plus touché un seul ballon. C'était donc une grosse prise de risque de la part de Martinez de les sélectionner tous les deux.

Le sélectionneur a jusque 24 heures avant le match contre le Panama, c'est-à-dire jusque ce dimanche 17 heures, pour faire revenir Laurent Ciman en Russie en remplacement d'un des deux. Si pas, l'équipe comptera sur 21 joueurs, avec une défense donc largement diminuée.

Petit rappel de l'équipe belge sélectionnée

Déjà lu?