Comme prévu, Robbie Williams a pété un câble lors de la cérémonie d'ouverture de la Coupe du monde

La relation entre la Russie et Robbie Williams n'a pas toujours été au beau fixe. C'est pourtant lui qui a été désigné pour lancer la Coupe du monde à Moscou. Et comme on pouvait s'y attendre, l'éternel rebelle a fait parler de lui.

"Un vrai rêve de gosse", voilà comment Robbie Williams qualifiait sa participation à la cérémonie d'ouverture de la Coupe du Monde à Moscou. Une rencontre plutôt étonnante entre le chanteur, dans le creux de la vague depuis quelques années, et la Russie de Poutine.

Une relation tendue

Pourtant, la relation n'a pas toujours été au top: en 2016 lors de la sortie de son dernier album, il lançait le single "Party Like A Russian", une chanson qui n'avait pas vraiment été appréciée par les locaux. Taxé de racisme, le chanteur britannique s'était défendu en utilisant l'argument de l'humour: "L’esprit de la chanson, c’est de dire qu’il faut faire la fête comme un Russe. En tant que Britanniques, on pense être de sacrés fêtards mais ce n’est rien comparé aux Russes".

Le mariage ne démarrait donc pas sous les meilleurs auspices. Puis ce fut l'heure de la cérémonie, et, sans réelle surprise, Robbie Williams a quelque peu craqué: il a adressé un "fuck" à la caméra, furtif, mais visible par des milliards de téléspectateurs.

Ça a bien fait marrer la toile qui se demande toujours pourquoi le chanteur s'est laissé aller à un tel geste. Était-il adressé aux journalistes qui ont voulu monter une polémique? Ou alors directement destiné au pays organisateur, on le sait, en froid avec le Royaume-Uni?

Certains internautes espèrent quand même que l'ex-membre des Take That ne finira pas au goulag pour autant.

Toujours classe Robbie!

Robbie ou Robin?

Déjà lu?