Kim Jong-un et Donald Trump sont arrivés à Singapour pour discuter de "paix permanente"

Le président américain Donald Trump et le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un sont arrivés à Singapour pour leur réunion historique de mardi. Les médias nord-coréens affirment que les deux pays parleront de l'instauration d'une "paix permanente et durable" dans la péninsule coréenne et de la dénucléarisation complète du pays.

Donald Trump sort à peine d'une séance tumultueuse au sommet du G7 au Canada qu'il doit maintenant s'apprêter pour son prochain sommet historique. Le président américain a atterri à Singapour avec son célèbre Air Force One la nuit dernière et a immédiatement embarqué dans sa "Bête", sa limousine emblématique, après avoir exprimé sa confiance dans le sommet à venir. Trump était accompagné du secrétaire d'État américain Mike Pompeo, du conseiller à la sécurité nationale John Bolton, du chef de cabinet de la Maison-Blanche John Kelly et de l'attaché de presse Sarah Huckabee Sanders.

Le dirigeant nord-coréen Kim Jong-un est déjà arrivé dans le pays depuis un peu plus longtemps. Il est arrivé à Singapour en début d'après-midi, en présence de son ministre des Affaires étrangères, Ri Yong-ho, du ministre de la Défense No Kwang-chol et de sa soeur Kim Yo-Jong. Contrairement à Trump, Kim Jong-un n'est pas venu avec son propre avion, mais dans un appareil commercial qui a été emprunté à la Chine. Le fait que Kim Jong-un ne vole pas dans sa propre flotte est remarquable pour un chef doté d'un arsenal nucléaire aussi gigantesque. Cela semble confirmer les rumeurs qui parle d'une flotte nord-coréenne en piteux état.

Cinq heures

La rencontre doit avoir lieu mardi matin. Selon les médias nord-coréens, Trump et Kim Jong-un discuteront de la façon d'instaurer une "paix permanente et durable" et de la dénucléarisation. Trump, qui avait été très optimiste au sujet du sommet depuis longtemps, a tempéré les attentes au cours des dernières semaines en déclarant que cela pourrait être "une parmi plusieurs rencontres". Pour de nombreux analystes, ce n'est pas forcément une bonne chose. Certains pensent même que Trump pourrait tomber dans un piège.

En tout cas, ce sera un sommet historique. C'est la première fois que le président des États-Unis et l'actuel chef de la Corée du Nord siègent ensemble. Si les deux veulent vraiment faire quelque chose, ils devront le faire rapidement. Selon le Wall Street Journal, le vol de retour de Kim Jong-un serait prévu pour 2 heures de l'après-midi, seulement cinq heures après.

12,5 millions d'euros

L'arrivée des deux leaders à Singapour a naturellement catalysé l'attention internationale. Quelques 2.500 journalistes du monde entier ont suivi les deux dirigeants à Singapour pour rendre compte de l'événement, rapporte le ministère des Communications de Singapour. D'énormes mesures de sécurité ont été prises. Par exemple, aux alentours des hôtels où séjournent Trump et Kim Jong-un, le trafic a été quasiment arrêté. Au total, le sommet coûterait à la ville de Singapour quelque 12,5 millions d'euros.

Déjà lu?