Et si tu t'envolais pour les États-Unis depuis l'aéroport de Charleroi?

Ce dimanche, Air Belgium a effectué son premier vol commercial en rejoignant Hong-kong depuis l'aéroport de Charleroi. De deux vols par semaine, le patron de la compagnie veut passer à quatre, en les complétant par d'autres destinations asiatiques. De quoi susciter de nouvelles ambitions pour l'aéroport de Charleroi qui se verrait bien aussi transatlantique.

Dans un secteur où les tensions sont vives, Air Belgium s'est lancé un sacré défi: atteindre le marché international depuis l'aéroport de Charleroi. Le premier vol officiel en direction de Hong-kong avait lieu ce dimanche (moitié passagers, moitié fret), et il amènera ses premiers touristes chinois sur le retour.

"C'est un beau jour", explique Niky Terzakis au Soir, même si "tout est à construire au départ d'une feuille blanche et que chaque nouvelle étape entraîne de nouveaux défis". Il est vrai qu'Air Belgium va surtout transporter dans un premier temps des passagers d'autres compagnies, avant de laisser place a ses propres ambitions: passer de deux à quatre vols par semaine vers Hong-kong, pour ensuite atteindre d'autres destinations asiatiques. Mais chaque chose en son temps.

Ce lancement aura déjà permis placer l'aéroport de Charleroi "sur la carte des aéroports internationaux", se réjouit cette fois son patron, Jean-Jacques Cloquet. Il se montre d'ailleurs plein d'ambitions: "Nous recevons des marques d’intérêts de grandes compagnies aériennes internationales", explique-t-il au Soir.

Asie et Amérique

L'aéroport est aussi à la recherche de compagnies qui voudraient travailler sur son sol. Ça passe par le marché chinois qui pourrait s'accompagner d'investissements (on parle d'une usine de voitures électriques sur l'ancien site de Caterpillar), mais aussi par le marché transatlantique. Des négociations seraient en cours même si on est au tout début du processus, confie une source.

Si ça reste pour l'heure confidentiel, une chose est sûre: l'aéroport de Charleroi - qui est en progrès tant au niveau du chiffre d'affaires, que du nombre de passagers transportés - est plein d'ambition!

Déjà lu?