L'improbable rendez-vous entre Donald Trump et Kim Kardashian à la Maison-Blanche fait halluciner tout le monde

Donald Trump a reçu une invitée particulière mercredi: Kim Kardashian était de passage à la maison pour évoquer... la réforme carcérale. L'occasion pour la star de la télé-réalité (Kim K, pas Trump) de plaider la cause d'une grand-mère emprisonnée à vie. Mais ce rendez-vous improbable a fait halluciner beaucoup de monde.

Donald Trump nous étonnera toujours. Entre deux tweets, le président américain arrive à placer quelques rendez-vous. Et pour évoquer la réforme des prisons, il a décidé de papoter avec... Kim Kardashian. Et il a bien sûr immortalisé le moment avec une photo publiée sur Twitter.

Perpétuité

La starlette de la téléréalité, habillée avec une robe noire élégante et des escarpins jaune pétant, a notamment plaidé la cause d'Alice Marie Johnson une grand-mère de 63 ans condamnée à la prison à perpétuité pour son implication dans un trafic de cocaïne, qu'elle a toujours niée.

"Je voulais remercier le président Trump pour son temps cette après-midi", a tweeté Kim K. dans la foulée. "Nous espérons que le président graciera Alice Maria Johnson, condamnée à la perpétuité pour un premier délit non violent lié à la drogue. Nous sommes optimistes concernant le futur de Madame Johnson et nous espérons qu'elle, et de nombreuses personnes dans le même cas, aura une seconde chance dans la vie".

Reste à voir si le discours de Kim K. a réellement convaincu Donald Trump. Car le milliardaire est partisan d'une ligne plus dure que celle que Barack Obama préconisait. Obama avait voulu réformer le système carcéral en le rendant moins sévère, notamment pour les personnes condamnées à la perpétuité pour des affaires non-violentes liées à la drogue. Mais il n'avait jamais obtenu le soutien du Congrès, enchaînant du coup les grâces présidentielles durant ses mandats pour faire sortir de prison des dizaines de personnes.

Blagues

Mais voir débarquer Kim Kardashian dans le bureau ovale pour évoquer un sujet aussi sérieux a bien fait marrer tout le monde. Que ce soit les médias américains ou de simples trolls, les blagues ont fusé sur les réseaux sociaux.

Si même la presse US s'y met...

"Trump rencontre Rump (ndlr: "la Croupe")", titre le NY Post.
"La seule Kim qu'il peut avoir", balance le Daily News, qui ajoute: "Donnez-lui le Prix Nobel maintenant: Trump a eu un sommet historique avec Kardashian". Et si cela ne suffisait pas, une dernière blague pour la route dans le tweet: "Une star surcotée de la téléréalité rencontre Kim Kardashian", allusion à la "carrière" de Trump sur le petit écran.

Beaucoup ont halluciné de voir Kim Kardashian venir pour un sujet si sérieux à la Maison-Blanche

"Si vous m'aviez dit il y a cinq ans que Donald Trump serait président et Kim Kardashian serait dans le bureau ovale pour discuter de la réforme carcérale avec lui, je vous aurais traité de fou. Nous sommes vraiment dans une période sombre."
"Je vous présente le dixième cercle de l'enfer selon Dante: Donald Trump rencontre Kim Kardashian pour la réforme des prisons."
"Ce gars est une blague. Après avoir échoué avec Kim Jong-un, Trump appelle Kim Kardashian à la Maison-Blanche pour parler de la réforme des prisons. C'était quand la dernière fois qu'elle était en prison?"

Et pas seulement aux States

D'autres ont préféré en rire

"Tu es Melania maintenant."
"Kim Kardashian arrive, ne dit pas à Jeff Sessions que je veux faire d'elle la nouvelle procureur générale et aussi as-tu vu Melania?"
"Kardashian dirige maintenant le gouvernement américain, ça ne fait aucune doute. Peut-être que les extensions de cheveux seront enfin abordables."

Déjà lu?