Tu peux pioncer sans culpabiliser même en blocus: l'idéal serait même de faire des micro-siestes

La pire période de l'année pour les étudiants est arrivée: les examens. Ce moment où tu perds toute vie sociale et où tu voudrais pouvoir étudier et rattraper en quelques jours ton retard de l'année. Le souci, c'est que parfois tes paupières sont plus lourdes que ce que tu ne l'aurais voulu. Tu es en manque de sommeil permanent, et il se trouve qu'il vaut mieux que tu dormes pour être en pleine forme.

Alors que toute l'année tu vas au lit bien plus tard que ce que tu ne devrais, une fois en blocus, tu n'espères plus qu'une seule chose: dormir. Tes syllabi semblent interminables et tu peines à ouvrir les yeux à mesure que les jours défilent. Alors rien de tel qu'un bon dodo! Mais attention, pas n'importe comment... Pas question de s'endormir pendant des heures.

Une micro-sieste

Pour Geert Doorlag, un spécialiste du sommeil chez Aupin, rien ne vaut une sieste express pour te remettre en forme. En effet, l'idéal serait de faire une petite sieste de 15 minutes, comme il le recommande aux étudiants. "Un sommeil aussi court et puissant accroît fortement la concentration et l'énergie. Veillez toutefois à ne pas dormir plus de quinze minutes, sans quoi vous tomberez dans un sommeil profond. Et celui-ci est extrêmement inefficace."

Un kawa et c'est reparti

Et si une simple alarme ne suffit pas à te réveiller, le spécialiste a une petite astuce à te filer: "Buvez un café juste avant de fermer les yeux. Il faut vingt minutes pour que l'effet de la caféine se fasse sentir, et c'est pile le bon moment pour se réveiller", ajoute-t-il.

Plus la peine de culpabiliser la prochaine fois que le sommeil te gagnera. Avoir un coup de pompe est tout a fait normal et essayer de lutter est contre-productif. Du coup, n'hésite pas à lâcher tes syllabi dix petites minutes et à piquer un somme: soit tu t'étales sur ton bureau, soit, bien confortable, allongé dans un lit. L'idée, c'est de te relaxer à fond sans arriver tout à fait dans les bras de Morphée. Et puis malheureusement, viendra le temps de te remettre à bosser... Mais allé, courage, ce n'est qu'une mauvaise période à passer!

Déjà lu?