Fusillade à Liège: trois personnes tuées, dont deux policières, l'assaillant a été abattu

Une fusillade a eu lieu à Liège ce mardi matin, en plein centre-ville. Des policières ont été prises pour cible par un individu qui a ensuite pris une femme en otage dans un lycée. Les deux policières et un passant ont été tués. L'assaillant a ensuite été abattu par la police.

Que s'est-il passé passé ce mardi matin Liège, vers 10h30, sur le boulevard d'Avroy? Les détails sont encore flous. Selon les premières informations, un homme a pris pour cible deux policières, qu'il avait suivi et qu'il a attaqué par derrière.

Selon les informations dévoilées en conférence de presse par la police de Liège, l'assaillant a attaqué au couteau les deux femmes avant de voler leurs armes et de leur tirer dessus. Les deux policières sont décédées, tout comme le passager d'une voiture, pris pour cible et abattu par l'assaillant.

Trois morts, deux blessés

L'individu a ensuite pris une femme de ménage en otage dans le lycée Waha. Il a ensuite fait "une sortie", tirant et blessant plusieurs personnes avant d'être abattu par le peloton anti-banditisme. La femme de ménage est saine et sauve, tout comme les élèves du lycée, qui ont été emmenés en sécurité ont annoncé les autorités. Deux policiers ont été blessés lors de l'intervention.

Aucun autre élément n'a pour l'instant filtré officiellement. "On ne sait rien pour l’instant", a fait savoir au Soir Catherine Collignon, la porte-parole du parquet de Liège. Elle n'a pas non plus confirmé les informations de certains médias, qui assurent que l'assaillant aurait crié "Allah Akbar". Une enquête a toutefois été ouverte et "il y a des éléments qui vont dans la direction d'un acte terroriste", a confirmé Eric Van Der Sypt, porte-parole du parquet fédéral.

Niveau 2

Le centre fédéral de crise suit en tout cas l'affaire, a fait savoir Jan Jambon, le ministre de l'Intérieur. Le niveau de menace va également être maintenu au niveau 2 en Belgique, comme conseillé par l'Ocam. Le Roi et Charles Michel ont décidé d'aller à Liège ce mardi après-midi pour rendre hommage aux victimes.

De nouvelles informations, notamment sur le profil de l'assaillant, sont attendues. Aucune question n'a pu être posée en conférence de presse par les journalistes. Une nouvelle conférence de presse est prévue à 17h30 à Liège.

Les coups de feu ont été entendus vers 10h30 en plein centre de Liège

La police est rapidement intervenue

Un important dispositif a été mis en place dans le centre de Liège