Un combat de gagné! Les survivants de Parkland forcent une chaine de magasins à stopper ses donations à la NRA

Depuis la terrible fusillade au lycée de Parkland en Floride, les survivants s'attaquent à la NRA, le fameux lobby des armes américains. Leur objectif est simple: leur faire perdre de précieux alliés. Alors, la semaine passée, ces jeunes militants se sont attaqués à une célèbre chaine de supermarchés américains: Publix. Face à la pression, le magasin a annoncé qu'il stoppait ses donations à la National Rifle Association. 

Rappelle-toi: il y a trois mois, une terrible fusillade faisait 17 morts dans le lycée de Parkland en Floride. Au lendemain du drame, les survivants ont directement pointé du doigt le deuxième amendement qui autorise le port d'armes aux États-Unis. Et a fortiori, la National Rifle Association (NRA), le puissant lobby des armes à feu qui défend l'utilisation des armes à feu chez l'Oncle Sam. Alors, ils essaient de réduire l'influence du lobby en s'attaquant à ses donateurs et ses alliés.

Ce combat a débuté avec un discours au lendemain des évènements, une rencontre peu concluante avec Donald Trump à la Maison Blanche. Ensuite, plusieurs grosses manifestations ont eu lieu un peu partout dans le pays. La semaine passée, les survivants de Parkland emmenés par leur leader David Hogg, ont organisé une action ciblée dans un magasin Publix, une grosse chaine d'épicerie américaine. Publix est en effet un des donateurs principaux d'un homme politique républicain très proche du lobby américain.

"Die-in"

Les militants de Parkland et d'ailleurs ont organisé ce qu'on appelle un "Die-In" dans un magasin Publix. Le principe est de se coucher au sol en imitant le mort. On voit donc des dizaines de personnes allongées dans les rayons et entre les clients, armés de pancartes et de fleurs.

Mais avant cette manifestation pacifique, David Hogg et sa bande ont aussi dessiné 17 silhouettes de cadavres sur le parking d'un des magasins Publix. 17 silhouettes pour autant de personnes ayant perdu la vie à Parkland fin février. David Hogg, qui milite pour la paix aux USA, s'est associé à Change The Ref, une association qui tente de donner de la voix et de l'influence à la nouvelle génération qui aspire à un avenir paisible aux États-Unis. Bref, tout le monde s'y est mis pour rendre cet acte militant efficace et visiblement, ça a marché...

Ciao les donations

Quelques jours après ces actions, Publix a annoncé la bonne nouvelle: la chaine de magasins va stopper, indirectement, ses donations à la NRA. Ils ont confirmé l'information dans un communiqué relayé par le Tampa Bay Times. En fait, Publix est l'un des principaux donateurs d'Adam Putman, un homme politique américain très proche de la NRA. Car on le rappelle, le lobby des armes note chaque homme politique en fonction de ses relations avec la NRA. Adam Putnam est un des très bons élèves du lobby.

En trois ans, Publix a donné 670.000 dollars (580.000 euros) à ce républicain influent en Floride. C'est un peu comme si Delhaize versait 500.000 euros à Carlo Di Antonio pour financer sa campagne, par exemple. Mais désormais, Putnam devra faire sans l'argent de Publix pour ses futures campagnes. David Hogg, qui n'a peur de rien, en amême profité pour demander qu'ils versent un million de dollars à l'association des survivants de Parkland. Publix n'a pas encore réagi à ce propos mais en tout cas, on dirait bien que les choses bougent (enfin) aux États-Unis.

Voici quelques photos du Die-In

© Getty

Un moment chargé d'émotions

© Getty

Pas facile de faire ses courses (mais c'était le but)

© Getty

Pour certains, il faisait plus froid...

© Getty

Déjà lu?