Une Happy Hour un peu spéciale où les Blancs paient un verre aux Noirs aux États-Unis a enflammé la toile 

Le principe de l'Happy Hour a donné une idée plutôt originale à un bar aux États-Unis: faire une Happy Hour spécialement pour les Noirs et les minorités ethniques, payée exclusivement par des Blancs qui n'étaient pas conviés à la soirée. Il n'en fallait pas plus pour lancer une nouvelle polémique sur la toile. 

Un bar de l'Oregon à Portland, a fait parler de lui ce week-end aux États-Unis en organisant une soirée un peu spéciale. Intitulée "Reparations Happy Hour", la soirée consistait à offrir un verre aux minorités ethniques. Ainsi, les Blancs étaient donc invités à faire des dons de 10 dollars (soit 8 euros) pour leurs homologues noires. Mais ils n'étaient en revanche pas convié à cette soirée.

"Les personnes blanches peuvent passer et montrer leur soutien en faisant des dons. Au lieu d'assister physiquement, votre présence se fera sentir grâce à votre soutien financier pour la guérison, le leadership et le développement communautaire au sein de la communauté noire, brune et indigène de Portland", détaillait ainsi l'un des organisateurs de l'événement sur la description de la soirée.

1 verre offert par un Blanc

Le but de cette soirée était de soutenir l'idée selon laquelle les Noirs méritent réparations pour l'esclavagisme et la colonisation qu'ils ou leurs descendances ont connu. En se présentant à la soirée, les Noirs recevaient alors un billet d'une valeur de 10 dollars. Ce geste symbolique allait donc bien au-delà d'un simple verre gratuit. "Ce que j'ai vu là-bas, c'est que les gens avaient l'impression d'avoir finalement été vus. Combien de fois reconnaissons-nous la souffrance de quelqu'un? Nous sommes tellement habitués à se voir refuser toute forme de justice que 10 $, ça n'est rien", explique au New York Times, Cameron Whitten, un autre membre de l'organisation.

Si cela partait d'une bonne intention, cela n'a pas été perçu de cette manière par tout le monde, en grande partie parce que les Blancs n'étaient pas les bienvenus à la soirée.

"Encore une autre idée stupide de l'Oregon. Continuons de discriminer les Blancs plutôt que d'éduquer qu'il n'y a qu'une SEULE RACE, la race humaine...pas de Noirs, pas de Blancs, pas de jaunes ou de verts. Nous sommes une seule race, la race humaine."
"Plus vous agissez comme une victime, plus vous en deviendrez une. Arrêtons de parler de nous et soyons fructueux. Garder votre pitié et votre happy hour, ça ne m'intéresse pas!"
"C'est ridicule! Pas de "Blancs" invités mais ils peuvent payer pour ces boissons!! Ça me rend malade et j'en ai marre du #whiteshaming!"
"Je ne suis pas sûre de savoir comment le prendre. Mais je pense honnêtement qu'ils méritent mieux que ça"

Un sondage réalisé sur Twitter montre que 96 % des internautes n'auraient pas fait un tel don:

Malgré des réactions mitigées, les organisateurs étaient satisfaits de cette soirée auquel une centaine de personnes ont participé. D'ailleurs, ils ont d'ores et déjà prévu une seconde édition le 20 juin prochain...en espérant cette fois que les Blancs soient conviés!

Déjà lu?