La solution pour améliorer le trafic des trains à Bruxelles? Un tunnel Midi-Schuman pourrait être construit

Pour désengorger le trafic ferroviaire à Bruxelles, des chercheurs de la VUB proposent de construire un nouveau tunnel entre les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Schuman via Bruxelles-Central. Concrètement, tu pourrais traverser la capitale plus rapidement, sans faire le détour par la gare du Nord.

La circulation routière, et ses interminables bouchons matinaux, n'est pas le seul point qui pose problème en termes de mobilité dans la capitale. Le trafic ferroviaire aussi est loin d'être au top, entre autres à cause de la sur-exploitation de la jonction Nord-Midi. Il faut dire que la grosse majorité des liaisons qui traversent Bruxelles passent par les gares de Bruxelles-Nord, Bruxelles-Central et Bruxelles-Midi.

Face à ce constat, deux chercheurs de la VUB, Geert te Boveldt et Cathy Macharisse, ont évalué neuf options différentes qui permettraient d'élargir la capacité ferroviaire de la capitale, dans leur étude intitulée "Rail 4 Brussels" et publiée ce lundi par la revue scientifique Brussels Studies. La plus envisageable, concluent-ils, serait la construction d'un nouveau tunnel ferroviaire entre les gares de Bruxelles-Midi et Bruxelles-Schuman via Bruxelles-Central.

Exit la gare de Bruxelles-Nord

Ce scénario est en outre celui qui serait le mieux accepté par les acteurs et associations compétents dans le secteur de la mobilité, s'ils étaient appelés à se prononcer sur un éventuel futur élargissement du trafic ferroviaire. Pour parvenir à leur conclusion, les chercheurs ont développé une nouvelle méthodologie de travail, baptisée COMCA ("Competence-based Multi Criteria Analysis"). Cette dernière a été mise au point pour régler "des problèmes multi-acteurs, multi-niveaux, typiques du contexte bruxellois", indiquent-ils dans leur étude présentée par L'Écho.

"Le problème de la jonction Nord-Midi implique, en premier lieu, le transport ferroviaire [qui est du ressort du fédéral], mais concerne aussi l'urbanisme, l'aménagement du territoire, le transport public local, l'économie et l'environnement, tant à Bruxelles que dans les deux autres régions", expliquent-ils. Les résultats offrent donc, selon eux, "une première indication grossière des variantes qui semblent prometteuses", mais qui est loin d'être suffisant.

Concrètement, ce nouveau tunnel "South East" (ou sud-est) n'augmenterait pas la capacité de la jonction Nord-Midi, mais permettrait de désengorger cet axe en créant de nouvelles liaisons. Car pour te rendre à Bruxelles-Schuman depuis Gand, par exemple, tu ne serais plus obligé de passer systématiquement par toutes les chapelles. La ligne future te permettrait de relier Bruxelles-Midi à Schuman, en passant seulement par la gare Centrale et plus par la gare du Nord également.

Mais attention, ce n'est pas demain la veille que le projet aboutira, car celui-ci demandera tout d'abord de creuser un tunnel (en partie sous le tunnel ferroviaire actuel et en partie sous le tunnel du métro à Schuman), mais ensuite de transformer également les trois gares bruxelloises pour les adapter à la nouvelle infrastructure.

Ce n'est donc que le "début d'un processus", pas une décision finale. "Les résultats de COMCA doivent être interprétés avec prudence", avertissent ainsi les chercheurs.

Déjà lu?