Voici comment Mamoudou Gassama, un jeune Malien sans-papiers, est devenu le héros de la France

Mamoudou Gassama est devenu le héros de la France en l'espace d'un week-end. Le jeune homme, originaire du Mali, a sauvé la vie d'un enfant qui s'était retrouvé suspendu dans le vide au 4e étage d'un immeuble. Pour son acte héroïque, le président français, Emmanuel Macron, a décidé de régulariser sa situation sur le territoire et de lui offrir en bonus un boulot. Voici son histoire.

Une histoire incroyable, mais magnifique, s'est produite ce samedi dans le 18e arrondissement de Paris. Le début est toutefois tragique: un enfant de quatre ans a glissé d'un balcon, pour des raisons encore inconnues, et s'est retrouvé suspendu dans le vide au 4e étage de l'immeuble. Ses parents étant sortis, les passants regardaient la scène depuis la rue, complètement démunis.

À l'exception de Mamoudou Gassama. Ce jeune homme, jusqu'ici totalement inconnu de la scène médiatique, est devenu le héros du week-end par son acte de bravoure. Sans réfléchir, il a pris son courage à deux mains et escaladé la façade de l'immeuble jusqu'à arriver à hauteur de l'enfant, relate la presse française. Le tout, à mains nues, sans harnais ni aucune forme d'assurance.

"Avis à ceux qui crachent sur les migrants"

En une trentaine de secondes à peine, Mamoudou est parvenu à aggriper le petit garçon et le faire passer de l'autre côté de la ballustrade, mettant une fin fabuleuse à cette histoire qui aurait pu très mal tourner. Sa grimpette a été filmée par plusieurs passants et postée sur Snapchat. Mais rapidement, la vidéo a fait le tour de tous les réseaux sociaux (voir tweet ci-contre). Il faut dire qu'on n'assiste pas tous les jours à pareille situation!

L'affaire a également été commentée par les hautes sphères politiques, notamment par l’adjoint au maire de Paris, Ian Brossat, qui a par ailleurs révélé l'identité du jeune héros. Âgé de 22 ans, il est originaire du Mali mais vit actuellement à Montreuil, dans l'attente d'être régularisé sur le territoire français. "Le jeune homme qui a sauvé un bébé rue Marx-Dormoy en escaladant quatre étages est un sans-papier arrivé du Mali en septembre. Avis à ceux qui crachent sur les migrants à longueur de journée. Merci Mamoudou Gassama", a ainsi tweeté Ian Brossat.

"Un grand bravo à Mamoudou Gassama pour son acte de bravoure qui a permis de sauver hier soir la vie d'un enfant. J'ai eu plaisir à m'entretenir avec lui aujourd'hui par téléphone, afin de le remercier chaleureusement", a pour sa part réagi la maire de Paris, Anne Hidalgo, sur son compte Twitter. "Il m'a expliqué être arrivé du Mali il y a quelques mois en rêvant de construire sa vie ici. Je lui ai répondu que son geste héroïque est un exemple pour tous les citoyens et que la Ville de Paris aura évidemment à coeur de le soutenir dans ses démarches pour s'établir en France", poursuit-elle.

Interrogé par BFM TV dimanche soir, le jeune sans-papiers a expliqué sa version des faits. "J'ai vu beaucoup de monde en train de crier, et des voitures qui klaxonnaient. Je suis sorti, j'ai couru pour regarder les solutions pour le sauver. J'ai réussi à attraper le balcon, je suis monté comme ça et Dieu merci, je l'ai sauvé", raconte-t-il. "J’ai eu peur quand j’ai sauvé l’enfant et puis on est allé dans le salon, je me suis mis à trembler, je n’arrivais plus à tenir sur mes pieds, j’ai du m’asseoir", ajoute-t-il.

À l'Elysée avec Emmanuel Macron pour parler naturalisation

Depuis, les appels à régulariser la situation du jeune Malien abondent sur les réseaux sociaux. Une pétition a même été lancée hier soir sur la plateforme Change.org. En quelques heures seulement, elle a déjà récolté près de 5.000 signatures. L'association SOS Racisme va dans le même sens, tout en interpellant les autorités. "Mamoudou Gassama nous rappelle utilement que les personnes en situation irrégulière sont des êtres humains, avec l’immense courage dont beaucoup ont fait preuve dans leur périlleux voyage vers l’Europe. Un courage qu’ils continuent souvent à manifester ici", déclare-t-elle dans un communiqué diffusé dimanche dans la presse française. "Au ministre de l’Intérieur de régulariser la situation de Monsieur Gassama, qui a su faire preuve d’un courage aussi rare qu’admirable", demande-t-elle.

Bonne nouvelle, les choses n'ont pas traîné puisque Mamoudou a déjà été invité par Emmanuel Macron, ce lundi matin au palais présidentiel, avait fait savoir l’entourage du président français hier soir au Parisien. L'entretien semble s'être plus que bien déroulé. "Je lui ai annoncé qu’en reconnaissance de cet acte héroïque il allait être régularisé dans les plus brefs délais", affirme ainsi Macron sur sa page Facebook. "Et que la brigade des sapeurs-pompiers de Paris était prête à l’accueillir", ajoute-t-il. "Je l’ai également invité à déposer une demande de naturalisation. Car la France est une volonté, et M. GASSAMA a démontré avec engagement qu’il l’avait", conclue-t-il. Une régularisation et un job à la clef, tout est bien qui finit bien pour le jeune homme!

De son côté, le père du petit garçon a été mis en garde à vue pour avoir laissé son enfant sans surveillance et fera l'objet d'une enquête judiciaire, précise le quotidien français de source judiciaire. Le petit a, lui, été placé dans une structure d’accueil en attendant.

Voici le compte-rendu de leur entretien, posté par Emmanuel Macron sur Facebook

Déjà lu?