Le feuilleton continue: finalement, Donald Trump et Kim Jong-un pourraient se voir le 12 juin

Si elle est pour l'instant annulée, la rencontre entre Donald Trump et Kim Jong-un pourrait finalement bien avoir lieu le 12 juin prochain à Singapour. Le président américain a pourtant affirmé qu'il ne voulait plus rencontrer le leader nord-coréen à cette date. Sauf qu'il semble avoir changé d'avis désormais.

C'est à ne plus y comprendre. Il faut bien faire attention de ne pas rater un épisode dans le feuilleton improbable dans lequel Donald Trump et Kim Jong-un sont les deux acteurs principaux. Sous peine d'être véritablement perdu. Car désormais, le sommet du 12 juin prochain entre le président américain et le leader nord-coréen pourrait finalement avoir lieu.

Schizophrène

Et ce alors que Trump himself avait annoncé dans un communiqué l'annulation pure et simple de cette rencontre. Sauf que cela ressemblait désormais à un énorme coup de bluff. Il suffit de regarder les récentes déclarations du milliardaire pour s'en rendre compte.

"Ça avance très bien. On vise le 12 juin à Singapour. Ça n'a pas changé", a-t-il annoncé samedi aux médias américains, quitte à paraître quelque peu schizophrène sur les bords. Il a également taclé dans un tweet le New York Times, qui affirmait que le sommet du 12 juin était de toute façon impossible à mettre en place. "FAUX ENCORE", selon Trump, le tout en majuscules dans le texte.

Kim est aussi "pour la paix"

Trump n'est pas le seul affirmer que cette rencontre pourrait finalement bien avoir lieu. C'est également ce qu'a avancé Moon Jae-in, le président sud-coréen, qui s'est entretenu avec Kim Jong-un samedi. Une deuxième rencontre surprise entre les deux voisins, quelques semaines après un premier entretien historique.

"Une fois encore il a fait part de sa volonté d'une complète dénucléarisation de la péninsule coréenne et il a exprimé son intention de régler cette histoire de la guerre et de coopérer pour la paix et la prospérité grâce au sommet Corée du Nord - États-Unis", a déclaré Moon Jae-in concernant le leader nord-coréen. Ce dernier ne s'est pas exprimé publiquement à l'issue de cette rencontre.

Et Moon Jae-in d'ajouter: "J'espère que si le sommet Corée du Nord - États-Unis est un succès, nous pourrons déclarer la fin de la guerre". Un espoir qui repose donc sur la bonne volonté de Trump et Kim...

Déjà lu?